All Walls Must Fall – A Tech-Noir Tactics Game est un jeu de tactique développé et publié par le studio allemand Inbetweengames.

Quand je parle d’un jeu de tactique, automatiquement, il me vient à l’esprit un jeu avec des combats où il faudra gérer au mieux les déplacements de mon, de mes unités. Mais ce n’est pas tout dans All Walls Must Fall, vous pouvez y aller comme une brute, mais vous pouvez aussi jouer de la diplomatie, discuter avec ceux qui ne sont pas encore vos adversaires et selon la conversation que vous menez, obtenir ce que vous désirez.

All Walls Must Fall est un jeu de tactique, de diplomatie et d’infiltration. Je l’ai testé en accès anticipé.

Avant de parler du jeu, il me semble important de discuter du titre, All Walls Must Fall. Le studio derrière ce jeu se situe à Berlin (capitale de l’Allemagne) et Berlin a été divisé en deux par un mur pendant un peu moins de trente années. A la différence du Mur d’Hadrien ou de la Muraille de Chine qui servaient à repousser des hordes d’envahisseurs, ce mur de Berlin était la conséquence directe de la guerre froide, d’un conflit idéologique où il n’y avait ni bon, ni méchant.

Vous comprenez alors le sens du titre, All Walls Must Fall se traduit en français par Tous les murs doivent tomber. C’est une façon détournée de dire faites l’amour, pas la guerre !

Introduction à All Walls Must Fall – A Tech-Noir Tactics Game

L’histoire se déroule dans un monde parallèle au notre, un monde dystopique. Ce monde est séparé en deux, d’un côté, il y a les forces communistes et de l’autre les forces capitalistes et Berlin est le centre névralgique de ce monde là.

Nous sommes en novembre 2089 à Berlin. Les deux grandes puissances ont inventé le voyage dans le temps et vous êtes ce que les technocrates appellent un régulateur ! Le régulateur est un individu voyageant dans le passé et assassinant des cibles pour provoquer des effets papillon. Bien évidemment, plus le passé est lointain, plus l’effet est fort et imprécis, c’est pour ça que vos missions se dérouleront toujours dans un passé proche.

Le problème, c’est que chacune des deux puissances cherche à améliorer le passé à son avantage.

Dans All Walls Must Fall, à force de manipulations temporelles, une bande de terroristes s’est infiltrée dans une centrale nucléaire. Ces individus menacent de faire exploser la centrale provoquant une réaction en chaine et la fin de la planète.

Les deux camps ennemis ont décidé d’envoyer leurs meilleurs agents dans le passé pour trouver qui est impliqué dans le groupe terroriste et résoudre le problème. Bien sûr, vous êtes dans le camp des gentils !

Quelques points autour du jeu

Un élément que j’adore dans All Walls Must Fall, c’est que les niveaux sont générés aléatoirement permettant de jouer indéfiniment au jeu sans se retrouver dans une situation similaire à chaque fois et donc sans s’en lasser.

Le jeu se déroule en temps réel mais possède un système de pause vous donnant ainsi la possibilité d’étudier pleinement la situation et de passer vos ordres.

Une dernière chose, n’oubliez pas que vous êtes un agent voyageant dans le temps. Si vous venez à mourir dans le passé (encore et encore), le futur vous enverra de nouveau (encore et encore) dans le passé pour accomplir votre mission. Vous êtes, pour ainsi dire, immortel.

Ma conclusion

All Walls Must Fall est vraiment un très bon jeu indépendant. J’adore son design (graphisme et musique), j’adore son histoire, j’adore aussi la qualité de la programmation, par contre, ce qui est triste, c’est que je suis une buse en infiltration et pas vraiment diplomate (dans la vraie vie comme dans les jeux).

Si de votre côté vous vous défendez bien dans ces domaines ainsi qu’en tactique, si l’accès anticipé d’un jeu ne vous dérange pas, alors, ce jeu s’adresse à vous.

N’attendez pas, achetez maintenant dans la boutique de Steam All Walls Must Fall, vous allez découvrir un excellent jeu à un prix très correct.

All Walls Must Fall – A Tech-Noir Tactics Game est disponible en accès anticipé depuis le 8 août 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). La version définitive est attendue pour le début de l’année 2018.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]