Button Tales est un jeu de reflexion de type match 3 développé et publié par le studio russe Anvate Games.

Pour ceux qui ont été en hibernation ces dix dernières années, le match 3 est un genre de jeu bien spécifique. Il s’agit d’aligner 3 ou plus (4 ou 5 au maximum) symboles / couleurs / objets similaires pour les faire disparaître du tableau.

Le concept du match 3 a évolué dans de nombreux sens, au niveau des règles, au niveau des objectifs, au niveau de la forme mais aussi au niveau de l’histoire. Si vous suivez les tests que je réalise sur Graal, vous êtes surement tombé sur le jeu de rôle où les combats sont résolus par des matchs 3 !

Avant de vous parler de Button Tales, je tiens à vous signaler qu’il est sorti en premier sur Big Fish Games puis, ensuite, sur Steam.

Introduction à Button Tales

Il était une fois dans le Pays des Boutons, une poupée qui pêchait tranquillement des boutons… que dis-je, qui pêchait des poissons dans la rivière passant dans son jardin… pour les relâcher ensuite. En effet, avez-vous déjà vu une poupée manger du poisson ??

Tout d’un coup, la poupée aperçoit un ouragan qui s’approche de sa demeure et du Pays des Boutons. Elle coure vite se réfugier chez elle, se planque sous la table, sent sa maison trembler et tremble elle-même de peur pendant les longues minutes de la tempête.

Une fois plus calme, intérieurement et extérieurement, la poupée décide de parcourir le Pays des Boutons et s’occuper de réparer les dégâts de l’ouragan. Le jeu commence.

Il y a plus de 100 zones à réparer, plus de 100 niveaux si vous préférez. Chaque zone se répare par une partie de match 3. Vous avez un tableau où vous jouez et sur la gauche des objectifs qui vous sont fixés. Votre but est évidemment de les réaliser le plus vite possible (surtout si vous désirez obtenir toutes les étoiles).

En plus de ces zones, il y a des bâtiments du Pays des Boutons qu’il faut remettre sur pied, pour cela, vous devez dépenser l’or que vous obtenez à travers les niveaux… et oui, ce n’est pas dans ce jeu où vous allez devenir très riche.

Quelques points autour du jeu

Comme vous vous en doutez surement, plus vous progressez dans les niveaux, plus il y a de nouvelles difficultés qu’il faudra apprendre à gérer. Personnellement, je ne vois pas cela comme des difficultés mais plutôt comme des nouveautés qui permettent de varier les matchs 3.

Quand vous vous trouvez sur un tableau et que vous êtes bloqué, ce qui arrive plus souvent qu’on peut le croire, Button Tales propose une alternative. Cliquez sur certains objets et ils en afficheront d’autres, ce qui débloquera le niveau et vous permettra de finir plus rapidement le tableau. Chaque pièce a deux faces, deux objets différents que vous pouvez alterner.

Ma conclusion

Button Tales est un excellent jeu indépendant qui s’adresse à tout un chacun, de 5 à 99 ans. Il n’y a pas une once de violence dans ce jeu et au lieu de faire travailler le doigt « bouton de tir », il fait travailler votre cerveau pendant plusieurs dizaines d’heure.

Ben alors, qu’attendez-vous ? Ce jeu est disponible à 1,99 euros dans la boutique de Steam, ce n’est pas cher du tout pour des heures et des heures de divertissement avec Button Tales, c’est un investissement qui vaut le coup, je vous assure !

Button Tales est disponible depuis le 22 décembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows).


[Total : 0    Moyenne : 0/5]