Tiny Metal est un jeu de stratégie et tactique développé par le studio japonais Area 35 et publié par Sony Music Entertainment.

L’influence du jeu, je n’en sais rien. Je n’ai aucune idée des jeux préférés du studio Area 35. Par contre, ce que je sais, c’est que lorsque j’ai découvert Tiny Metal, j’ai eu l’impression de me retrouver devant les jeux réalisés par le studio Petroglyph Games… et c’est un compliment car Petroglyph Games est pour moi un des meilleurs studios pour les jeux de stratégie en temps réel (RTS).

L’histoire se déroule dans un monde parallèle au notre. Un monde peuplé par des humains, avec une technologie similaire à la notre et avec des nations qui se révèlent beaucoup plus belliqueuses que celles de notre Terre.

Tiny Metal se déroule au tour par tour sur une zone divisée en carrés.

Introduction à Tiny Metal

Cela fait une cinquantaine d’années que la planète est en paix et qu’elle ne connaît plus aucun conflit. Elle se remet tout doucement du dernier (La Grande Guerre) en reconstruisant ce qui a été détruit et en redonnant espoir à la population.

Lors de La Grande Guerre, des armes interdites ont été utilisées. Ces armes ont pollué une grande partie de la planète en la recouvrant d’un miasme épais de plusieurs kilomètres en certains endroits.

Vous jouez le jeune Lieutenant Nathan Gries de l’armée du Royaume d’Artemisia.

Alors que le Roi d’Artemisia et le héros de la nation le colonel Lindberg reviennent en avion d’une mission diplomatique, leur avion est détruit en plein vol. Artemisia accuse la Principauté de Zipang et exige de pouvoir mener des recherches sur le lieu du crash de l’avion pour retrouver de potentiels survivants.

A Zipang, l’honneur compte énormément et cette accusation non fondée (Artemisia représente rien pour eux et surtout, aucun avion a décollé d’une base aérienne de la Principauté de Zipang) les blesse énormément. Tsukumo, un des responsables de la principauté, décide d’envoyer un petit bataillon (suicide) pour donner une leçon au Royaume d’Artemisia… il est inconcevable d’accuser un pays sans preuve !

Le jeu commence.

J’ai pris du temps à résumer l’histoire, mais c’est important. Vous jouez le Lieutenant Gries, vous allez repousser la faible attaque de Zipang et en contre-partie mener une vraie invasion de la Principauté de Zipang.

Quelques points autour du jeu

C’est du tour par tour. Vous dirigez vos unités dans l’ordre de votre choix, tout d’abord le déplacement puis ensuite l’attaque (si nécessaire). Si vous vous trouvez sur une ville vous appartenant, vous pouvez soigner votre unité, si vous vous trouvez sur une ville (ou une usine) neutre ou appartenant à l’ennemi, vous pouvez la capturer. Les usines vous appartenant peuvent produire une unité (au choix) par tour… bien sûr, tout dépend de vos revenus (liés au nombre de villes).

Plus vous évoluez dans le jeu, plus vous aurez accès à de nouvelles unités (radars, orgues de Staline, hélicoptères, avions, chars d’assaut lourds, etc), il y a un total de 15 unités différentes. De même, en progressant dans l’histoire, vous allez découvrir qu’il y a un troisième acteur qui manipule tout le monde.

Le terrain joue un rôle dans l’attaque et la défense. Les collines, les villes et les forêts rajoutent un bonus dans votre attaque et votre défense. De même, la taille de votre unité compte aussi, si vous avez perdu 90% de vos soldats, n’attendez pas à faire autant de dégâts qu’une unité en pleine forme.

Tiny Metal propose de jouer en multijoueurs. Je n’ai pas eu l’occasion de le tester mais il semble que ce soit du un contre un… super !

Ma conclusion

J’adore ce jeu indépendant. Tout est bien fait dedans et franchement, c’est un vrai plaisir de jouer à Tiny Metal. Je ne mets jamais de note aux jeux vidéo que je teste, mais si je devais en mettre une à ce jeu là, ça serait du 23/20… sans aucun doute !

Voilà un jeu de stratégie comme j’aime et sans plus attendre, je vous conseille à l’acquérir, vous ne pouvez pas le regretter. Tiny Metal est disponible dans la boutique de Steam, faites vous plaisir !

Tiny Metal est disponible depuis le 21 décembre 2017 sur Steam (Microsoft Windows et Mac) mais aussi sur consoles (PlayStation 4 et Nintendo Switch).

[Total : 1    Moyenne : 4/5]