Bohemian Killing est un jeu d’investigation développé par le studio polonais The Moonwalls et publié par IQ Publishing.

Un jeu d’investigation, c’est un jeu où vous menez une enquête pour découvrir (ou non) un coupable. Ici, c’est à rebours. Vous êtes inculpé d’un meurtre avec des preuves flagrantes et vous devez, au tribunal, expliquer ce que vous avez fait le soir de l’assassinat en découvrant et donnant des éléments prouvant votre innocence.

L’histoire se déroule au XIXème siècle à Paris, et pour être plus précis, dans un petit pâté de maisons d’une rue de Montmartre.

Introduction à Bohemian Killing

Vous jouez Alfred Ethon, un gitan ayant bien réussi dans le milieu artistique parisien.

Le jeu commence, vous êtes dans un couloir menant vers plusieurs chambres. L’une d’entre elles a sa porte recouverte de trace de sang, c’est la seule qui s’ouvre. A l’intérieur, vous voyez une femme à terre qui s’éloigne de vous avec frayeur. Vous avez un couteau à la main et vous la criblez de coups !

Nous sommes ensuite au Tribunal. Le procureur vous charge, les preuves à votre encontre ne manquent pas. Le juge se tourne vers vous et vous demande d’expliquer votre soirée, celle où vous avez commis votre crime.

Vous rentrez d’une réception. Votre voiture est garée devant votre appartement, il n’y a plus une goutte d’essence. Vous pouvez accéder en face à un petit café, mais les clients n’aiment franchement pas les tziganes et à côté l’hôtel où se déroulera le meurtre. Derrière vous, il y a l’immeuble où vous habitez. Votre appartement est un duplex au dernier étage. Votre victime est la bonne d’un de vos voisins… et, étrangement, une amie d’enfance.

Le temps suit son rythme. Vous pouvez agir de deux manières différentes :
– soit vous suivez votre inspiration en cherchant les preuves qui vous disculperont.
– soit vous suivez le planning relevé par les policiers et transmis au tribunal et vous cherchez les preuves à décharge d’actions qui sont utilisés contre vous (par exemple, un témoin vous voit couvert de sang et le tribunal suppose que c’est le sang de la victime alors que c’est suite à votre passage à tabac dans le café en face de chez vous)

Quelques points autour du jeu

Tout ce qui est en votre défaveur a une explication logique. Il faut donc mener une enquête poussée pour ne pas finir guillotiné. ATTENTION, dans la chambre d’hôtel comme dans votre duplex, vous avez un lit. Si vous décidez de vous allonger pour piquer un roupillon, c’est la fin de votre enquête et vous avez intérêt à avoir rassemblé toutes les preuves vous disculpant.

Le jeu compte un total de neuf fins différentes. Après chaque nouvelle fin, celle-ci s’affiche sur un tableau de papier… essayez de les retrouver toutes !

Bohemian Killing est un jeu avec une morale, même plusieurs. Par exemple, ce n’est pas parce que vos ancêtres sont des voleurs de poules que vous ne pouvez pas vous en sortir et devenir un bobo parisien. De même, ce n’est pas parce que tous les éléments convergent vers votre culpabilité que vous êtes automatiquement le coupable !

Ma conclusion

Bohemian Killing est un excellent jeu indépendant que je conseille à tout monde. Tout est bien fait dedans que ce soit au niveau de la réalisation que l’histoire.

Ce que j’aurais bien aimé, c’est découvrir Paris modélisé et pouvoir ainsi me promener à travers la ville… mais c’est un rêve car c’est énormément de travail.

Faites-vous plaisir, achetez dès maintenant Bohemian Killing dans la boutique de Steam. Profitez des soldes finissant dans quelques jours pour acquérir cet excellent jeu à moins de 3 euros au lieu de 12,99 euros.

Bohemian Killing est disponible depuis le 21 juillet 2016 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]