Bridge Constructor Portal est un jeu de réflexion développé par le studio autrichien ClockStone et publié par Headup Games.

Ce jeu est une excellente surprise dans le sens où il mélange ensemble deux jeux différents et de grande qualité : la série Bridge Constructor où vous devez construire des ponts pour faire traverser des véhicules entre deux précipices et la série Portal où vous jouez Chell, une jeune femme prisonnière d’une intelligence artificielle et son cobaye autour de portails.

Devinez qui va vous faire enrager dans Bridge Constructor Portal ? Et bien, l’intelligence artificielle qui, si cela vous intéresse, s’appelle GlaDOS.

Un point de détail que je tiens à préciser, ce jeu n’est pas la suite de Portal 2 en aucune manière. C’est le jeu Bridge Constructor se déroulant dans le monde Portal… une sorte d’hommage.

Introduction à Bridge Constructor Portal

Le jeu se déroule dans le centre expérimental où GlaDOS règne en maître : Aperture Science.

Dans ce centre, une multitude de petits hommes noirs sont les petites mains qui font tourner la machine. Vu leur nombre et leur côté jetable, je me demande si ce ne sont pas tous des clones de la première petite main d’Aperture Science. Dans le réfectoire, un message attire votre attention, c’est une offre de promotion en interne… vous vous rendez sans plus tarder au lieu du rendez-vous. Vos quelques collègues (amis, frères, copies) devant vous répondent mal aux questions du superviseur… quand à vous, votre prudence (et non pas intelligence) légendaire vous permet de passer à travers les pièges et d’obtenir le poste… d’architecte d’Aperture Science !

Architecte ?? Et oui, dans les immenses locaux d’Aperture Science, de nombreuses salles sont condamnées parce que de légers incidents les ont rendus impraticables. L’objectif ne va pas être de discuter de la raison de ces incidents mais de réparer les salles et les rendre de nouveau utilisables pour les véhicules qui parcourent en tout temps et en tout sens Aperture Science.

Vous allez avoir à votre disposition des poutrelles à taille limitée et des cordages (je ne vous dirais pas comment ils sont fait de peur que vous refusiez le travail) extensibles pour soutenir les poutrelles, quand nécessaire.

Vous commencez en tant qu’apprenti et si vous vous révélez efficace dans votre travail, vous deviendrez le nouvel architecte d’Aperture Science et obtiendrez le fameux casque jaune ! (NON, rien ne vous sera dit sur l’ancien architecte… voulez-vous vraiment ce travail ou servir comme combustible ?)

Quelques points autour du jeu

Bien évidemment, vous allez trouver des portails dans ce jeu, sinon, ça ne s’appellerait pas Bridge Constructor Portal. Vous aurez des niveaux avec plusieurs portails dont certains même s’entrecroisent. Pour vous permettre de distinguer les différents portails, une entrée et une sortie qui communiquent ensemble seront de la même couleur.

Vous trouverez aussi des portes qui s’ouvrent uniquement si vous actionnez un levier ou si vous déposez un objet sur une sorte d’interrupteur, il y a aussi des trampolines et des … puis des … sans oublier les tourelles ! Question que vous voulez me poser, gentilles ou méchantes ces tourelles ? Bien évidemment, elles sont méchantes et heureusement pour vous, elles ne visent que dans une direction. Il faut donc éviter de passer devant elle, les prendre par derrière et les exploser… tout simplement.

Ma conclusion

J’adore Bridge Constructor Portal, il faut dire qu’à la base, j’aime énormément les deux séries qui constituent ce chef d’oeuvre indépendant, c’est donc normal. Si vous aussi vous craquez sur une voire les deux séries, faites vous plaisir et offrez vous le jeu, en plus, il n’est pas franchement cher puisqu’il est à moins de 10 euros.

Alors… vous attendez quoi ? Allez, foncez dans la boutique de Steam et faites, direct sans attendre, l’acquisition de Bridge Constructor Portal… vous ne pouvez pas le regretter !

Bridge Constructor Portal est disponible depuis le 20 décembre 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). Une version pour les consoles est disponible dès maintenant (février 2018) pour Xbox One et Nintendo Switch et la semaine prochaine (mars 2018) pour PlayStation 4.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]