Driftland: The Magic Revival est un jeu de stratégie développé et publié par le studio polonais Star Drifters.

Avant tout, je tiens à préciser que j’ai testé ce jeu alors qu’il était en accès anticipé et… et bien, hormis le fait d’avoir accès à trois races sur quatre, j’ai toujours eu l’impression d’être sur une version définitive du jeu.

Driftland: The Magic Revival est sans aucun doute un jeu de stratégie MAIS il y a tout de même une grande part de simulation dans ce jeu puisque vous devez développer une nation.

Introduction à Driftland: The Magic Revival

L’histoire se déroule dans un monde alternatif sur la planète Driftland. Ce qui caractérise Driftland par rapport à la Terre, c’est que la magie est toujours présente.

Il y a quelques siècles de cela, plusieurs grands, très très grands et puissants magiciens se sont affrontés pour une question surement futile. Les grands perdants de ce conflit ne sont pas les magiciens mais… Driftland. Avec tous ces puissants sortilèges, toutes ces décharges de mana, Driftland a tout simplement explosé en une multitude de morceaux.

Les magiciens ont réalisé la grande erreur qu’ils ont commis en s’affrontant et ont décidé de s’allier et d’utiliser leurs dernières sources de mana pour sauver Driftland. Ensemble, ils ont lancé un sort très puissant qui permet de stabiliser Drifland sous forme d’une multitude d’îlots.

Des siècles ont passé, les magiciens sont morts, Driftland et sa population ont repris goût à la vie, mais la planète reste encore et toujours sous la forme d’îles flottantes dans les airs.

Jusque vous faites votre apparition. Vous possédez dès votre plus jeune âge de forts pouvoirs en magie et vous êtes destiné à devenir un puissant magicien. En plus, votre magie vous permet, entre autres, de déplacer de gros, de très gros éléments… comme des îles !

Jeune adulte, vous possédez votre propre chateau. Vous avez décidé de rassembler, de relier Driftland sous votre bannière.

Construisez des maisons pour faire venir des gens, des bâtiments puis prenez pieds sur les îles vous entourant en les amarrant les unes aux autres.

Quelques points autour du jeu

Il va falloir construire des bâtiments comme des maisons (pour avoir de la main d’oeuvre), des fermes (pour l’alimentation), des bucherons (pour le bois), des tailleurs de pierre (pour … la pierre), des soldats (pour vous défendre contre les barbares, les bêtes sauvages et les unités ennemies), etc. Vos bâtiments peuvent aussi monter de niveau (comme votre chateau, d’ailleurs), cela coûte plus cher mais cela apporte beaucoup d’avantages.

Vous pouvez produire des explorateurs qui vont explorer chacune des îles et détecter les ressources. Ça peut être du charbon, du fer, de l’or, des diamants, des rubis, de l’acier, etc. Il vous suffit ensuite de construire des mines pour exploiter les ressources.

Attention, deux ressources importantes à gérer, ce sont l’or et la nourriture. Plus de dépenses, un manque d’or et par conséquent des fermiers en grève m’ont fait perdre.

Une dernière chose, vous avez deux séries d’icônes, celle pour construire et celle pour la magie. La magie consiste, entre autres, à explorer et déplacer des îles mais aussi à balancer des boules de feu sur tout vos ennemis… n’oubliez pas de mettre en place des mines à mana !

Ma conclusion

Sans conteste, Driftland: The Magic Revival est une merveille comme jeu. J’adore !

J’espère qu’une chose, c’est qu’après avoir finalisé leur jeu, le studio ne passe pas à autre chose mais se met à réfléchir à Driftland 2 ! N’oubliez pas de garder son côté abordable pour tous !

Si vous aimez la magie et tout ce qui est stratégie (en temps réel), alors c’est le jeu que vous devez posséder.

Faites-vous plaisir, achetez Driftland: The Magic Revival dans la boutique de Steam dès maintenant, je reste persuadé qu’il n’est pas possible de le regretter, c’est un trop bon jeu !

Driftland: The Magic Revival est disponible depuis le 29 novembre 2017 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows). La version définitive est attendue pour fin 2018.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]