Lost Castle est un jeu d’action développé par le studio chinois Hunter Studio et publié par Another Indie.

C’est tout simplement un porte-monstre-trésor où si vous préférez le terme anglais, un hack and slash, l’ancien nom donné aux jeux de rôle et d’action.

Le jeu est en 2d avec un défilement horizontal. Il se déroule dans un monde médiéval fantastique ressemblant énormément au Moyen Age fantasmé que certaines personnes ont.

Mais parlons de l’histoire…

Introduction à Lost Castle

Le chateau Harwood est le point de repère dans une région immense. Certains disent que le chateau est isolé de tous et de tout, alors que d’autres affirment que le comte, propriétaire de Harwood, est riche et possède une énorme propriété. C’est une question de point de vue et selon moi, les deux visions sont exactes.

Depuis la mort de la comtesse, des personnes disent (anonymement et surtout avec prudence) que le comte a complètement disjoncté, ils ont raison et la folie l’habite complètement désormais.

Le comte veut dominer le monde. Il se sait vieux et pour cela, il pratique de la magie noir pour obtenir jeunesse et vie éternelle. Quand il aura obtenu ce qu’il désire, il pourra attaquer, massacrer, bruler, piller, annexer ses voisins beaucoup trop pacifistes.

MAIS, tout ne se passe pas comme prévu, surtout quand l’interlocuteur est le Chaos. Un démon sort du portail ouvert par le comte et… le tue. Le portail ouvert, les démons envahissent le chateau Harwood et les environs avec pour objectif de s’installer pour longtemps. Les démons auraient des femmes et des enfants, ils les emmèneraient aussi mais ils n’ont que des trésors (qu’ils emportent avec eux).

Les autres royaumes voisins ignorent ou font en sorte d’ignorer ce qui se passe au Chateau Harwood. Par contre, les aventuriers et les chasseurs de trésors se font passer le mot et se dirigent massivement vers les monstres et les trésors !

Vous êtes l’un d’entre eux et sans vous en rendre compte, vous tombez dans une embuscade en pleine forêt tendue par des gobelins. Ils vous prennent toutes vos possessions et vous enferment dans le chateau où vous servirez comme esclave.

Quelques points autour du jeu

L’objectif du jeu est simple, vous passez de pièce en pièce, vous massacrez tout ce qui se trouve dans chaque nouvelle pièce et selon le niveau de difficulté, vous recevez un coffre avec un contenu ayant plus ou moins de valeur. En tuant les monstres de chaque pièce, vous recevez de l’or, des provisions et des fois des âmes… juste l’un d’entre eux et en petit nombre, bien sûr.

De temps en temps, vous trouverez des armes et armures. Vous pouvez faire échange avec celle que vous possédez. Comparez bien les caractéristiques car il ne vous est pas automatiquement proposé quelquechose de meilleur.

La mort n’est pas définitive, enfin, presque pas. Quand vous mourez sous les coups de vos adversaires, les âmes que vous avez récolté sont utilisées pour débloquer des bonus. Une fois fait, votre personnage se réincarne dans un nouveau prisonnier dans les geôles et l’aventure recommence.

Ma conclusion

Lost Castle est sans aucun doute un excellent jeu indépendant. Tout est bien fait dans ce jeu, l’histoire, le graphisme, la musique, la programmation, l’ambiance, le gameplay et même un point important comme le prix qui ne dépasse pas les 10 euros !

Alors ? Ben, c’est évident, allez directement dans la boutique de Steam et faites l’acquisition de Lost Castle, ce n’est pas possible de le regretter.

Lost Castle est disponible depuis le 1er septembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]