Mad Dojo est un jeu de plateformes développé et publié par le studio serbe Phime Studio.

Je ne suis pas un très grand amateur de jeux de plateformes, il faut dire que j’ai tendance à voir mon personnage mourir plus souvent que la moyenne et puis, je ne suis pas patient, après une dizaine de mort lors d’un même niveau, je préfère tout stopper.

Mais, je me suis laissé tenter par Mad Dojo pour deux raisons : 1/ le superbe graphisme (là-dessus, personne ne peut dire le contraire) et 2/ le mode avec des niveaux générés aléatoirement (et souvent difficile comme tout).

Quand j’ai joué au jeu, je tiens à signaler qu’il était en accès anticipé… mais franchement, le jeu a l’air complètement achevé, pour moi.

Introduction à Mad Dojo

L’histoire est assez simple.

Vous jouez un jeune ninja qui désire rejoindre le Mad Dojo. Le Maître du dojo a décidé de vous faire passer une multitude d’épreuves pour vérifier si vous êtes suffisamment compétent pour devenir un des élèves.

Le Maître est assez froid. Il exige de vous de la rapidité et de survivre aux épreuves. Si vous mourrez, ce n’est pas grave, c’est que vous n’aviez pas le niveau. Un de vos frères (ou cousins, ou amis, …) viendra ensuite passer aussi les épreuves. Si vous réussissez (ce qui arrive, rassurez-vous !), le Maître vous fait alors passer une autre épreuve puis encore une autre et une autre jusque vous ayez passer les 15 sans mourir (oui, pour l’instant, il y a que quinze niveaux à passer).

Si vous avez réussi toutes les épreuves ou si vous bloquez devant l’un d’entre eux, vous pouvez ensuite passer au mode où les niveaux sont générés aléatoirement. Je vous préviens, ce n’est pas simple !

A vous de jouer, maintenant.

Quelques points autour du jeu

Les dangers que vous risquez d’affronter sont des piques, des lac d’acide, des scies, des bâtons en bambous, des barils de poudre, etc. Dites-vous bien que vous allez mourir et recommencer et puis mourir encore, encore, encore….

Ce que vous avez pour réussir ces épreuves, ce sont votre agilité, le double saut (que vous utiliserez souvent) et les étoiles que vous pouvez envoyer pour détruire certains obstacles (comme les batons de bambous). Je ne sais pas si ça compte vraiment, il y a aussi le saut à partir du mur (le wall-jumping en anglais).

Au début du jeu, il est précisé qu’il est conseillé de jouer avec une manette. Rassurez-vous, si comme moi vous faites une allergie aux manettes, il est possible de jouer à Mad Dojo avec le clavier. Les flèches du clavier et la barre d’espace font bien l’affaire.

Ma conclusion

Sans aucun doute, Mad Dojo est un excellent petit jeu indépendant de plateformes. Tout est bon dessus, même l’histoire qui est courte mais suffit amplement.

Ce que je voudrais en plus ? Un autre monde avec une quinzaine de niveaux supplémentaires et le choix entre plusieurs jeunes ninjas, chacun aillant des compétences propres.

Alors ? Ben, ne vous privez pas de Mad Dojo, achetez le maintenant dans la boutique de Steam. Ce bon jeu indépendant est à moins de 5 euros, c’est franchement pas grand chose pour le plaisir que vous aurez en y jouant !

Mad Dojo est disponible depuis le 21 février 2017 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). La version définitive était attendue pour courant 2017… je peux supposer que ce sera plutôt en 2018.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]