The Heat Is On est une extension de Turmoil, un jeu de simulation d’entreprise développé et publié par le studio néerlandais Gamious.

Avant de vous parler de Turmoil – The Heat Is On, je vais vous dire deux mots sur le studio qui l’a réalisé, Gamious. J’ai découvert ce studio avec un jeu de réflexion, iO (sorti en décembre 2014), ensuite avec un jeu de course automobile Team Racing League (sorti en août 2017) et maintenant avec Turmoil (sorti en juin 2016).

Vous l’avez constaté aussi ? Beaucoup de studios se spécialisent dans un genre de jeu bien précis, et bien, chez Gamious, c’est des touches à tout et ils proposent à chaque fois des jeux sur des thématiques bien différentes.

Mais parlons maintenant de Turmoil – The Heat Is On.

Introduction à Turmoil – The Heat Is On

Certains, que dis-je, beaucoup d’entre vous connaissent Turmoil. Pour ceux qui n’ont jamais entendu parlé de ce jeu ou bien qui ont des idées vagues dessus, je vais vous le résumer en quelques phrases.

Tout le monde connaît la ruée vers l’or, et bien après l’or jaune, il y a eu la ruée vers l’or noir, le pétrole. Quatre aventuriers se lancent dans cette aventure, vous en jouez un et les trois autres vont être vos concurrents.

Vous faites auprès de la mairie l’acquisition d’une parcelle et vous devez l’exploiter, la rentabiliser en une durée limitée. Plus vous et vos concurrents gagnez de l’argent, plus la ville se développe et plus des commerces intéressants apparaissent (comme la banque, l’écurie, le spécialiste en matériels, etc).

Après le jeu en lui même est simple. Un sourcier vous indique où se trouve une nappe de pétrole, vous mettez un puit, vous pompez le pétrole et le stockez ou vendez à la raffinerie pratiquant les meilleurs prix.

Et l’extension Turmoil – The Heat Is On ?

Autant le jeu de base commence au début et s’adresse à tous les joueurs de tous les niveaux, l’extension, elle, demande une bonne maîtrise avant de jouer avec.

L’histoire est simple, un nouveau Maire propose les terrains qu’il possède à la vente pour l’exploitation des ressources, vous y allez et retrouvez les mêmes commerces qu’avant ainsi que des nouveaux.

La grande nouveauté, c’est une nouvelle ressource dans le sol, du magma (vous aviez déjà le pétrole et le gaz dans le jeu de base). Un magasin vous proposera l’équipement nécessaire pour traiter le magma, voire l’exploiter aussi.

Si vous aimez les jeux de cartes, ça va désormais être possible dans le « saloon ».

Quelques points autour du jeu

L’extension est, en plus des nouveautés qui sont proposées, un rééquilibrage du jeu en donnant, entre autres, un poids moins important au gaz.

Attention, le forage n’est pas aussi simple au début du jeu que dans les niveaux avancées. Très vite, vous allez découvrir des roches que vous ne pouvez pas traverser. Il faudra contourner (ou posséder l’équipement adéquate) tout en sachant que plus vous construisez de tuyaux sous terre, plus vous dépensez d’argent.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est passionnant comme tout, mais, en soit, ce n’est pas surprenant, Gamious a habitué les joueurs à de la qualité avec que des excellents jeux vidéo.

Alors, si vous ne possédez pas Turmoil, je vous conseille à l’acquérir de suite dans la boutique de Steam, au moins pour le découvrir et devenir accroc.

Par contre, si vous l’avez déjà, je suis persuadé qu’il n’est pas nécessaire de vous convaincre pour obtenir Turmoil – The Heat Is On. C’est l’extension à posséder et puis, en plus, 5 euros pour l’acheter, ça ne mange pas de pain !

Turmoil – The Heat Is On est disponible depuis le 21 mars 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). Quand à Turmoil, le jeu de base, il est sorti le 2 juin 2016 sur Steam.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]