Frostpunk est un jeu de simulation développé et publié par le studio polonais 11 bit studios.

Avant de vous parler du jeu, laissez moi vous dire quelques mots sur 11 bit studios. Ils se sont fait remarquer en sortant une série de quatre excellents jeux (la série Anomaly) de défense avec des tours. Mais, le jeu qui les a rendu célèbre et placé comme un studio incontournable, c’est This War of Mine (sorti en novembre 2014) où vous jouez des survivants dans une ville en guerre. Suite à cela, ils ont produit quelques jeux dont Tower 57 (sorti en novembre 2017) et les voilà maintenant avec leur nouveau jeu, Frostpunk.

Frostpunk est un jeu de simulation dans le sens où vous devez aider un groupe de survivants à développer une ville (même si c’est plutôt un campement ou un bidonville), vous en êtes la tête pensante, mais c’est aussi un jeu de survie puisque votre plus grand ennemi est le climat.

Introduction à Frostpunk

L’histoire peut très bien se dérouler sur notre planète au XXIème siècle. Aujourd’hui, les médias, les climatologues nous parlent en permanence du réchauffement climatique et du fait que si tout va mal, c’est la faute des occidentaux. MAIS, imaginons que demain le soleil attrape un rhume et qu’il cesse d’émettre de la chaleur, la Terre va directement rentrer dans une période glacière… c’est l’histoire de ce jeu et nous… enfin, vous êtes en pleine période glacière.

Vous habitez Londres. Un de vos amis vous a parlé d’une ville dans le nord où il fait chaud. Un train se monte en secret et le prix pour en être n’est pas en livres sterling, ni en or mais en matériels et fournitures. Vous avez ce qu’il faut et faites parti du voyage. Vous ainsi que les différents passagers partez plein d’espoir. Après une semaine de voyage à vitesse réduite (il est possible de parler de vitesse d’escargot mais il n’y en a plus), le train s’arrête, la locomotive a rendu l’âme.

Soit vous restez à attendre la mort dans le train, soit vous prenez des provisions, des vêtements chauds, des équipements et vous continuez à pied. Vous motivez les voyageurs et vous prenez la tête d’une colonne de survivants (entre 100 et 200 personnes). La marche est pénible, beaucoup de personnes meurent, d’autres avancent plus doucement, quand vous et une cinquantaine de survivants arrivez dans une vallée où vous trouvez un générateur à chaleur.

Vous vous installez autour du générateur. Vous envoyez des survivants récupérer du charbon (pour faire fonctionner le générateur), d’autres récupérer du bois et des métaux pour construire des bâtiments et des équipements. Le bâtiment que vous trouvez déjà autour du générateur va vous servir d’entrepôt.

Vous avez servi de chef au groupe depuis que vous avez quitté le train, automatiquement, les survivants se tournent vers vous pour gérer le campement.

Le jeu commence.

Quelques points autour du jeu

Il y a énormément de choses à gérer dans le jeu.

La première est bien évidemment la collecte de ressources.

Ensuite, vous avez la construction de bâtiments comme des tentes pour loger les survivants, un hôpital pour soigner du froid, un laboratoire de recherche pour trouver des équipements qui facilitent la vie mais aussi de nouveaux bâtiments, un local pour les chasseurs qui ramènent des victuailles, une cantine, etc et bien sûr, sans oublier la route.

Pour chaque bâtiment, il faudra assigner des survivants (ouvriers ou / et ingénieurs) pour les faire tourner.

Comme vous vous en doutez, plus votre campement va grossir, plus il faudra solliciter le générateur et plus celui-ci va consommer des ressources.

En tant que Maire de cette petite communauté, vous pouvez (et même devez) promulguer des lois comme par exemple faire qu’il est possible de réquisitionner des survivants pour les faire travailler plus, de couper la nourriture avec de la sciure pour que les stocks durent plus longtemps, etc.

Tant que la barre d’espoir est grande et celle du mécontentement est petite, les survivants vous écouteront, si ça s’inverse, attendez vous à recevoir un couteau dans le dos et de servir de viande pour les prochains repas !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est une merveille. Le graphisme, la musique, la programmation, l’histoire, le gameplay, tout est excellent. 11 bit studios a mis du temps à sortir un nouveau jeu après This War of Mine et quand je vois le résultat, ils ont bien fait de faire patienter plusieurs années les joueurs.

Alors ??? Qu’attendez-vous ? Foncez et achetez de suite Frostpunk dans la boutique de Steam. Ce jeu a tout pour devenir un des cinq meilleurs jeux de l’année 2018. Il faut donc le posséder sans attendre.

Frostpunk est disponible depuis le 24 avril 2018 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]