Milanoir est un jeu d’action rétro développé par le studio italien Italo Games et publié par Good Shepherd Entertainment (anciennement Gambitious Digital Entertainment).

Good Shepherd Entertainment a publié une multitude de jeux indépendants d’excellente qualité dont MachiaVillain (sorti en mai 2018) où vous devez développer un repère de méchants (gestion des ressources, constructions de bâtiments, recherche, fabrication, etc).

Milanoir est sans conteste une ode aux célèbres films italiens des années 70. N’étant pas un grand amateur de cinéma, je peux citer uniquement Sergio Leone comme réalisateur (mais je me doute bien que ce n’est pas le seul !), avec ses westerns pour l’humour que vous retrouvez dans le jeu et avec Il était une fois en Amérique pour la thématique de la mafia (même si le film se passe aux Etats-Unis et qu’il a été tourné dans les années 1980 et pas 1970 !).

Introduction à Milanoir

Nous sommes donc dans les années 1970 à Milan (ville située en Italie et pas aux Etats-Unis). Vous jouez Piero (un jeune homme travaillant pour la mafia et qui vient juste de sortir de prison) et vous venez d’éviter une tentative d’assassinat.

Parenthèse. La tentative d’assassinat que Piero vient d’éviter, vous la voyez dans la vidéo ci-dessous cinématographiée ou (mais aussi et) dans le jeu au format pixelisé. Fin de la parenthèse.

Quelques heures après, votre patron vous convoque. Une source lui a dit que c’est un gang concurrent qui convoite la zone qui est sous votre influence. Comme vous étiez la cible, il vous invite (hmmm, vous vous doutez bien quand le parrain de votre clan vous invite, c’est … un ordre !) à aller éliminer le lieutenant du gang adverse. C’est une femme et elle est actuellement dans un bordel en train de se divertir !

Je vais être clair, la mission, vous n’avez pas le choix, il faut la réussir car si vous vous plantez, 1/ la partie est terminée et 2/ votre parrain risque de faire passer un mauvais quart d’heure à votre famille proche pour avoir héberger en son sein un élément aussi mauvais !

Quelques points autour du jeu

Il faut le reconnaître, il y a beaucoup de points forts dans Milanoir comme l’humour, le design (musiques et graphismes), l’histoire, etc.

Les points faibles, il y en a aussi plusieurs.

Le graphisme pixelisé, vous savez ce que je pense dessus, je ne m’attarde donc pas.

Le héros, Piero sort des toilettes et il ne peut même pas se laver les mains, c’est un détail mais son absence m’a vraiment surpris… à moins que ce soit culturel en Italie !

Enfin, l’assassinat du plus faible lieutenant du clan ennemi aussi est surprenant. Il y a une demi douzaine de gardes du corps à l’extérieur, vous les tuez tous et une fois dans la chambre, il y en a encore d’autres (des gardes du corps) qui arrivent. C’est le plus faible lieutenant et elle est plus protégée qu’un Président !!

Bon, j’admet que ce sont des détails et puis que nous sommes dans un jeu, c’est vrai. Mais, quand un jeu se base sur de l’existant, la mafia, Milan, les années 1970 et que tout dans le jeu cherche à coller à cette réalité, j’aime bien que les détails soient soignés justement.

Ma conclusion

Comme je l’ai précisé plus tôt, c’est définitivement un bon jeu et j’ai pris du plaisir à y jouer même si je ne suis pas allé très loin (je suis une brêle dans les jeux d’action… aussi). J’avais l’impression de regarder un bon film sur mon ordinateur et d’y jouer un rôle puisque je contrôlais le personnage principal.

Alors, évidemment que je vous conseille d’acheter Milanoir dans la boutique de Steam, le jeu coûte une dizaine d’euros, c’est franchement très convenable par rapport aux plaisirs que vous allez avoir en y jouant.

Milanoir est disponible depuis le 31 mai 2018 sur Steam (Microsoft Windows) mais aussi sur les consoles (PlayStation 4 et Nintendo Switch, la version pour Xbox One devrait arriver prochainement).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]