MIND REFLECTION est un jeu de réflexion développé et publié par le studio Drunken Apes.

C’est le troisième épisode (sur cinq) des Mind Games que je viens de tester. Vous pouvez retrouver les deux autres jeux sur le site Graal.fr : MIND SHIFT et MIND BLOX !

Au niveau de la difficulté, MIND REFLECTION est beaucoup plus simple que MIND SHIFT (qui je vous rappelle est vachement compliqué) et d’un niveau équivalent à MIND BLOX.

En farfouillant un peu partout, je suis tombé sur une déclaration des auteurs de la série des Mind Games, ils considèrent ces jeux comme des mini-jeux !!! C’est consternant.

Introduction à MIND REFLECTION

Si vous avez lu mes précédents tests concernants les deux autres jeux de la série des Mind Games, vous savez que tous ces jeux se ressemblent complètement au niveau de la forme, de l’esthétique, du nombre de mondes (7) ainsi que le nombre de niveaux par monde (15), ils ont tous un éditeur de niveaux (avec le fait de devoir envoyer au studio les niveaux créés pour qu’ils les ajoutent ou non dans le jeu) et que la seule différence entre tous ces jeux, ce sont les règles.

Dans MIND REFLECTION, il y a une balle (enfin, une forme géométrique dans un semblant de 3D), des miroirs, une orbe de téléportation vers le niveau suivant, des boules orangées à succès (trois boules à récupérer par niveau pour les trois succès à obtenir) et enfin, une multitude de dangers (comme par exemple les piques).

Votre objectif est qu’en cliquant sur la balle, vous la faites avancer. Elle rebondit sur les miroirs, parfois sur les murs, elle ramasse les boules orangées et fini son parcours en se faisant avaler par l’orbe et propulsée vers le niveau suivant.

Votre mission est donc de positionner les miroirs dans le bon sens pour amener la balle à ramasser les trois boules orangées et finir son trajet vers l’orbe.

Globalement c’est simple mais dites vous bien qu’en multipliant les miroirs, en les positionnant légèrement hors de la route, les choses se compliquent. En plus, vous découvrirez petit à petit d’autres éléments comme des miroirs qui se détruisent après une utilisation, des murs qui se brisent en deux coups (la première fois, vous explosez le mur, la seconde, vous passez), etc.

Quelques points autour du jeu

Pour les miroirs, vous pouvez cliquer dessus pour changer leur position (et donc le trajet emprunté) alors que la balle progresse vers l’orbe. En effet, pour récupérer les boules orangées, il peut être nécessaire de parcourir dans un sens et dans l’autre la zone de jeu.

A priori, c’est le dernier épisode de cette série de cinq que je teste. La question que je me pose, c’est est-ce que c’est une bonne chose d’avoir créé cinq jeux alors qu’il aurait été possible d’en faire un seul comprenant les différents modes ? Bon, d’un autre côté, je comprends, avec le nombre de niveaux disponibles, un jeu par mode s’explique complètement. Mais, dans ce cas là, l’autre question, c’est pourquoi avoir mis un éditeur de niveaux et pas la possibilité de les partager sur le Workshop de Steam ? Je suis sûr que cette possibilité de partager tous les niveaux aurait supprimée ces stupides interrogations que je peux avoir en ce moment !!

Ma conclusion

J’aime beaucoup ce jeu indépendant ainsi que les autres épisodes de la série des Mind Games, je vous conseille sans aucune hésitation de les acquérir tous et plus particulièrement celui dont je vous ai parlé aujourd’hui.

Alors, n’attendez pas inutilement, achetez MIND REFLECTION dans la boutique de Steam et bon courage pour arriver à résoudre tous les niveaux. Je suis persuadé que ça demande plus d’une soirée !

MIND REFLECTION est disponible depuis le 11 juillet 2017 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]