Let’s Split Up (A Visual Novel) est une histoire interactive développée et publiée par le studio australien Upside Down Fox.

La première des choses qu’il me semble important de vous dire, c’est que j’ai fait des recherches sur Internet pour en savoir plus sur le jeu et le studio et… et bien, je n’ai rien trouvé… même pas la bande annonce sur Youtube ! Alors soit j’ai vraiment deux mains gauches et qu’il est temps de me reconvertir, soit les créateurs de ce jeu sont des fantômes et ils n’existent pas, pire, Let’s Split Up (A Visual Novel) n’existe pas plus et c’est quelque chose qui sort à l’instant de mon imagination parfois un poil trop fertile !

Je ne vais donc pas vous taire un seul mot concernant Let’s Split Up (A Visual Novel) !

Introduction à Let’s Split Up (A Visual Novel)

Ce jeu est une histoire interactive, c’est à dire que c’est une sorte de roman où à certains moments de l’histoire vous devez prendre des décisions faisant évoluer le jeu, le roman dans une direction ou une autre. Let’s Split Up (A Visual Novel) compte un total de 24 fins différentes.

L’histoire est autour de quatre jeunes adultes qui ont décidé de partir en vacances ensemble. Il y a Iris (une jeune femme que vous jouez -la brunette avec son tatouage de pieuvre-) et sa meilleure amie, Gemma (la blonde avec des tatouages de papillons). Chacune des deux femmes est accompagnée de son copain. Gemma est avec Chris (le conducteur de la voiture) et vous, Iris, avec Brad.

Pendant tout le voyage, Gemma et Chris n’ont fait que se prendre la tête. Cette querelle a pris fin quand la voiture de Chris a lâché alors que vous étiez sur une montagne… la montagne lunaire selon un panneau.

Chacun des jeunes hommes décide de partir dans une direction différente pour trouver de l’aide, quand à Gemma, elle préfère attendre dans la voiture.

C’est le début de l’aventure, qui accompagnez-vous ?

Quelques points autour du jeu

Ce qui m’a fasciné dans ce jeu, c’est le graphisme. J’ai l’impression que le studio a dessiné sur papier toutes les images puis les a scanné pour le jeu, c’est impressionnant. Ensuite, un programme de création automatique d’histoires interactives a du être utilisé.

Ce qui m’a déçu énormément, c’est l’impossibilité de passer en plein écran, l’absence de prise en compte des capacités de Steam… comme pas de succès (achievements) et pas de F12 pour les copies écran et enfin, le mystère autour des (ou du) créateurs du jeu !

Une personne qui a terminé le jeu (dans le sens où il a trouvé les 24 fins) affirme qu’en une heure, c’est faisable… surement. C’est mon dernier reproche, le fait que l’histoire soit trop courte… c’est triste que le studio n’est pas développé un peu plus Let’s Split Up (A Visual Novel).

Ma conclusion

Ce jeu indépendant me plait beaucoup et je suis persuadé qu’il est possible de le rendre encore plus intéressant. Son point fort est sans conteste son design. Le graphisme est extraordinaire et franchement, j’aimerai savoir aussi bien dessiner !

Alors, je vous conseille sans aucune hésitation d’acquérir Let’s Split Up (A Visual Novel) dans la boutique de Steam. C’est vrai que le jeu n’est pas parfait, mais son petit prix doit vous encourager à l’acheter et en même temps, c’est un signal pour motiver le studio à faire plus de jeux !

Let’s Split Up (A Visual Novel) est disponible depuis le 31 mai 2018 sur Steam (Microsoft Windows).

Aucune bande annonce !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]