Pig Eat Ball est un jeu d’arcade développé et publié par le studio Mommy’s Best Games.

Ce jeu indépendant est, il faut le reconnaître, complètement délire. Le studio l’a classé comme jeu d’arcade, moi, je pense qu’il aurait toute sa place comme jeu expérimental… ou jeu de ouf !

Vous connaissez Fig ? Fig est l’équivalent de KickStarter. Le studio Mommy’s Best Games a ouvert sur Fig une campagne pour Pig Eat Ball et la bonne nouvelle, c’est qu’elle a été réussie. Vous devez vous demander l’intérêt d’une telle information… et bien, ce que je veux dire, c’est que Pig Eat Ball est un jeu attendu.

Introduction à Pig Eat Ball

L’histoire se déroule dans une époque indéterminée sur une station spatiale au fin fond de l’univers. Un Roi dirige cette station, un Roi… cochon ! Le Roi Génoise dirige d’une main de fer, hmm, je veux dire d’un groin de fer sa station spatiale mais aussi sa gracieuse, sa merveilleuse fille, la Princesse cochon Ruban !

Aujourd’hui, c’est un jour spécial, le Roi a convoqué officiellement sa fille pour lui annoncer une importante nouvelle. Ruban est heureuse. Sa maman malheureusement décédée (et non, elle n’a pas finie en barbecue) était une célèbre aventurière, Lara Grouik et Ruban a hérité d’elle son désir d’aventures. Donc, la Princesse cochon attend de son père le feu vert pour qu’elle puisse vivre des aventures en quantité !

Le Roi Génoise annonce à Ruban qu’elle va devenir une cochonne comblée puisqu’il va offrir sa main (enfin, sa patte à vrai dire) à celui qui lui ramène un maximum de perles. Et oui, les perles sont la monnaie de la station spatiale et le trésor royal est quasiment à sec !

Ruban est horrifiée suite à cette annonce, mais ce n’est pas la fille de Lara Grouik pour rien. Puisque le concours est ouvert à tout le monde, elle décide d’y participer et pour cela, elle fait appel au meilleur coach sportif existant à travers l’univers, … VOUS !

Pour ne pas se faire repérer par les gardes royaux, Ruban se déguise. Au début, vous avez que des lunettes postiches, vous en trouverez d’autres au fur et à mesure de votre avancée dans Pig Eat Ball. Chaque déguisement a un bonus et un malus !

Quelques points autour du jeu

Le jeu compte plus de 100 tableaux. Tous les niveaux sont différents les uns des autres même si pour certains, c’est juste un niveau plus difficile qu’un autre. Le principe de base, c’est de récolter toutes les balles de tennis du tableau tout en sachant que plus vous mangez de balles, plus Ruban grossit. Comme vous vous en doutez, une grosse cochonne éprouve des difficultés à passer dans un passage étroit… il faut donc que Ruban vomisse l’ensemble de ses balles pour passer le passage étroit.

Attention, ne remangez pas de suite une balle pleine de vomi, ce n’est pas bon pour la santé. Attendez qu’elle passe de vert (plein de vomi) à jaune (la couleur naturelle d’une balle de tennis) pour la remanger.

Voici quelques exemples de niveau : manger un nombre X de balles, manger un nombre X de balles en un temps limité, manger plus de balles que les monstres, …. et mon niveau préféré… PigMan. PigMan, c’est une déclinaison du Pacman où les pilules sont des balles et où le pacman est remplacé par la princesse !

Il y a beaucoup de choses à dire sur Pig Eat Ball, ce jeu est plein de surprises et de points que j’aimerai partager. La place étant limitée, je vais donc signaler deux choses que je ne peux pas ne pas vous dire, c’est le fait que vous pouvez jouer à plusieurs joueurs, en local ou non et le fait que vous pouvez créer vous même vos niveaux et les partager avec les autres joueurs (même si je n’ai pas trouvé d’accès au Workshop de Steam).

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est une très agréable surprise. Le studio a créé énormément de niveaux permettant ainsi de jouer au moins une dizaine d’heures dessus. La programmation, la musique, les idées, tout ça est génial… par contre, le graphisme, ce n’est pas du tout ma tasse de thé.

Alors ? Il est évident que je vous conseille d’acheter de suite Pig Eat Ball dans la boutique de Steam, c’est un jeu qu’il faut posséder pour jouer de longues heures seul ou à plusieurs.

Pig Eat Ball est disponible depuis le 27 septembre 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) et sur consoles (Xbox One et PlayStation 4).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]