The MISSING: J.J. Macfield and the Island of Memories est un jeu de plateformes développé par le studio japonais White Owls Inc et publié par Arc System Works.

Ce n’est pas évident de classer ce jeu, j’ai mis un jeu de plateformes, mais c’est secondaire même si vous allez devoir souvent sauter et ramper. The MISSING est aussi un jeu d’horreur, un jeu d’aventure, un jeu de réflexion, un jeu d’action, un jeu expérimental bref, un superbe jeu !

Est-ce que la vie pourrait être un long fleuve tranquille ? Je suis persuadé que c’est le souhait le plus profond de l’héroïne de ce jeu. Malheureusement, elle va découvrir qu’une vie est faite de hauts, de bas et de tournants brusques que rien ne laissait présager.

Introduction à The MISSING: J.J. Macfield and the Island of Memories

L’héroïne du jeu s’appelle J-J. Macfield (J. J. comme Jade Juliette, par exemple… mais je suis d’accord avec vous, J. J., c’est mieux) et c’est vous qui la jouez. J. J. a été invitée par son amie d’enfance (Emilie Thompson) à venir passer un week-end sur l’Ile des Souvenirs, une île sauvage vide d’humain où elles vont camper toutes les deux.

Le soir venu, J. J. et Emilie sont assises côte à côte sur un tronc d’arbre. Devant elles, brûle un feu de bois. Emilie se colle contre J. J. et lui déclare qu’elle souhaite passer sa vie avec elle. J. J. hésite pensant à son copain qui l’attend et voyant sa meilleure amie se renfermer, confirme qu’elle l’aime aussi.

J. J. ouvre les yeux, elle a du s’assoupir. Elle regarde autour d’elle, Emilie a disparue. Elle va jeter un oeil dans la tente… personne. J. J. décide de s’enfoncer dans l’île, elle s’inquiète pour Emilie.

J. J. va courir, grimper à des échelles, pousser ou tirer de gros blocs, ramper jusqu’elle assiste à une scène étrange, dissimulée par de grandes herbes.

Un monstre géant est en train de la tuer puis enlève Emilie.

J. J. se lance à la poursuite du monstre. Elle découvre que les animaux blancs sont positifs alors que les rouges sont négatifs. Elle trouve ici ou là des donuts (il y en a 271 à collecter). Surtout, elle découvre son pouvoir, alors qu’elle évite un arbre enflammé qui tombe vers elle, J. J. se fait foudroyer. Elle… Vous êtes morte.

A ce moment là, des Dieux arrivent, entourent J. J., voient le bien en elle et lui donnent le pouvoir de l’immortalité.

L’aventure commence.

Quelques points autour du jeu

Immortalité ? Oui, quand J. J. est blessée ou meure pour une raison ou une autre, en appuyant sur la touche R, elle revient à la vie (R comme Résurrection). Attention, être blessée n’est pas si négatif que ça. Par exemple, au début, vous êtes sur une planche difficilement en équilibre et le poids de J. J. vous empêche de
la passer. La solution est de se blesser plusieurs fois et de déposer bras, jambes, bassin sur un bout de la planche en contre poids et de franchir ainsi la zone difficile d’accès.

Etre blessée ou mourir n’est pas dans The MISSING une fatalité mais un moyen de progresser dans le jeu.

Si vous n’aimez pas tout ce qui est horreur, franchement, je vous le déconseille. Quand J. J. va se faire démembrer par les boules géantes et que vous appuyez sur R pour la remettre sur pieds, vous entendrez le bruit des os qui se re-positionnent correctement à leur place… dégueulasse à souhait !

Ma conclusion

J’aime énormément ce jeu indépendant. La réalisation est excellente, le graphisme est génial, la programmation soignée, la musique merveilleuse et la jouabilité parfaite, bref, vous avez compris, c’est un très très bon jeu qu’il faut définitivement posséder.

Alors, comme j’ai vendu la mèche dans le paragraphe précédent, vous avez compris qu’il faut de suite acheter The MISSING dans la boutique de Steam, c’est le jeu à avoir pour la fin d’année 2018.

The MISSING: J.J. Macfield and the Island of Memories est disponible depuis le 11 octobre 2018 sur Steam (Microsoft Windows) mais aussi sur consoles (PlayStation 4, Xbox Un et Nintendo Switch).

[Total : 1    Moyenne : 1/5]