The Shapeshifting Detective est un jeu d’investigation développé par le studio anglais D’Avekki Studios et publié par Wales Interactive.

D’Avekki Studios, avec leur premier jeu, ils m’ont émerveillé et avec ce nouveau jeu, ils confirment que ce sont les meilleurs dans les jeux d’aventure cinématique. Pour rappel, leur premier jeu est The Infectious Madness of Doctor Dekker sorti en mai 2017.

Quand à Wales Interactive, c’est un studio développant et produisant des jeux indépendants de qualité, avec The Shapeshifting Detective, ils supportent un superbe jeu.

Introduction à The Shapeshifting Detective

L’histoire se déroule de nos jours dans un monde alternatif… bien que ça pourrait être dans notre monde à nous.

Vous êtes un agent spécial (humain, non humain, c’est aussi la question) et vous êtes envoyé pour résoudre un meurtre. Vous vous faites appelé Sam et votre « pouvoir » est la possibilité de prendre la forme physique et la voix d’une personne que vous avez rencontré préalablement.

Le meurtre, c’est celui de Dorota Shaw, une jeune violoncelliste d’une vingtaine d’années dans une maison d’hôte située dans la ville d’August (aux Etats-Unis, je suppose).

Le chef de la police locale vous propose de vous faire passer pour un détective privé envoyé par la famille de la victime et de prendre une chambre dans la maison d’hôte afin de mener votre enquête.

Les premiers suspects sont :
– Violet, la propriétaire de la maison d’hôte
– Bronwyn, Lexie et Rayne sont trois voyants (deux femmes et un homme), Bronwyn et son groupe avait prédit l’assassinat de Dorota Shaw.

D’autres suspects et personnages s’ajouteront petit à petit.

Quelques points autour du jeu

Ce que j’aime dans The Shapeshifting Detective, c’est que l’histoire n’est pas figée. Vous pouvez rejouer le jeu plusieurs fois. En effet, en début de partie, le meurtrier est défini de façon aléatoire. Vous devez donc découvrir qui il ou elle est.

Ce n’est pas un tueur en série mais quelqu’un qui est possédé par une sorte de « démon » et qui doit accomplir trois meurtres. Le premier meurtre est celui de Dorota Shaw, les deux autres, il faudra les empêcher.

Ce que j’apprécie énormément par rapport au précédent épisode, c’est que l’aventure ne se déroule plus que dans une seule pièce mais plusieurs avec des décors différents et même des éléments extérieurs. Une autre chose qui a énormément d’importance, c’est qu’il ne faut plus poser des questions et deviner ce qu’il est possible de dire car, désormais, le joueur a plusieurs choix pour ce qu’il désire dire.

Ma conclusion

J’adore ce jeu indépendant, il est vraiment très bien fait. L’histoire est excellente, les actrices et acteurs sont tout simplement parfaits, la programmation est bonne, bref, c’est le jeu à acheter et posséder ou offrir pour les fêtes de Noël.

Alors ? N’attendez pas ! Foncez dans la boutique de Steam et faites l’acquisition de The Shapeshifting Detective sans plus tarder. Le prix, moins de 11 euros, est vraiment très abordable pour la qualité de ce jeu indépendant… donc, aucune raison de s’en priver !

The Shapeshifting Detective est disponible depuis le 6 novembre 2018 sur Steam (Microsoft Windows et Mac) mais aussi sur les consoles (PlayStation 4, Xbox Un et Nintendo Switch).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]