Tsioque est un jeu d’aventure de type point & click développé par les studios polonais OhNoo Studio et Smile et publié par OhNoo Studio.

Avant de vous parler du jeu en lui même, je tiens à vous préciser qu’OhNoo Studio a déjà réalisé un premier jeu que j’ai eu l’occasion de tester, Tormentum – Dark Sorrow (sorti en mars 2015). Ce jeu était (et est toujours) une merveille.

Quand à Tsioque, c’est lui aussi une merveille. Le premier jeu s’adressait clairement aux adultes, celui-là peut être mis dans les mains d’enfants de 7 à 77 ans.

Introduction à Tsioque

L’histoire se déroule dans un monde médiéval fantastique où la magie est présente et forte ainsi que les monstres et un brin de technologie.

L’héroïne du jeu s’appelle Tsioque. C’est vous qui la jouez. C’est une princesse.

Sa maman, la Reine, a du lever le ban et l’arrière-ban et prendre la tête de ses soldats pour défendre la frontière de son petit petit petit Royaume. Son papa, … hmmm, c’est quoi un Papa ??? Lors de son départ, la Reine a laissé la régence dans les mains de son nouveau magicien… c’est vrai, un magicien de guerre est complètement inutile lorsqu’il faut partir combattre un ennemi !

Bref, le magicien se révèle être un traitre, du genre fourbe, méchant, sans coeur et sans âme. Sitôt la Reine partie, il invoque des créatures et des monstres pour prendre possession du chateau et fait emprisonner Tsioque. Son objectif est d’ouvrir un portail vers le chaos pour en faire venir les armées.

Qui reste -til pour sauver le monde ? Vous !… enfin, Tsioque !

Une fois libérée de votre cachot, vous vous trouverez après plusieurs tableaux face à la place centrale qui vous permettra d’accéder à une multitude de pièces, d’énigmes, de gardes et donc d’aventure.

Quelques points autour du jeu

Pour Tsioque, soyez prudent, elle a beau être une princesse, elle en reste pas moins une petite fille maladroite. S’il doit y avoir une chose à ne pas faire, vous pouvez être sûr qu’elle va le faire.

Quand aux créatures et aux monstres, il ne faut pas se fier aux apparences. Les bestioles les plus hideuses ne sont pas forcément les plus méchantes. Par exemple, au tout début du jeu, quand Tsioque est dans sa cellule, il y a des tentacules de kraken qui sortent du puit, le garde les repousse. Une fois que le garde a été désintégré par le magicien, Tsioque peut envoyer le pain au kraken (enfin, dans le puit) et par retour, le kraken vous envoie la clé qu’il a récupéré.

Pour les jeux d’aventure de type point & click, j’ai été formaté par les jeux d’Artifex Mundi. Ce que je veux dire, c’est que j’ai prix l’habitude d’avoir un indice qui m’aide bien quand je suis bloqué. Et je ne parle pas du livre, de la carte, du mini jeu bonus, des suites, etc.

Une dernière chose, je suis content de trouver une bonne intégration des éléments Steam (les cartes comme les succès), ça peut sembler être des détails, mais ce sont des détails qui comptent.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est un vrai chef d’oeuvre. Le graphisme est fabuleux, la musique est bonne, la programmation est bien faite, l’histoire (hormis quelques invraisemblances) est bonne, bref, ce jeu est ce que nous pouvons appeler une réussite.

Alors, je vous conseille de ne pas attendre et d’acquérir sans plus attendre Tsioque, ce jeu est disponible dans la boutique de Steam. Le prix de 12 euros est très correct, mais sachez que si vous patientez jusqu’aux périodes de solde, vous le trouverez à moins de 10.

Tsioque est disponible depuis le 7 novembre 2018 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 2    Moyenne : 5/5]