Temple of Xiala est un jeu de réflexion développé et publié par le développeur anglais Hannes Delbeke.

Concernant Hannes Delbeke, ce n’est pas son premier jeu indépendant. Il a déjà développé et publié Cube Link (sorti en octobre 2017) et, d’un autre côté, il travaille sur de grosses licences dans le studio anglais Microsoft Rare.

Quand j’ai joué à Temple of Xiala, le jeu était encore en accès anticipé. Je comprends qu’il est développé pendant le temps libre du développeur, mais je vais quand même lui donner une série d’idées que j’aimerai bien voir dans ce jeu.

Introduction à Temple of Xiala

C’est malheureux, mais il n’y a pas d’histoire dans ce jeu. Vous pouvez découvrir sur l’image du menu une pyramide et le jeu consiste de passer à travers 21 salles (niveaux) différentes. Ce n’est pourtant pas difficile de mettre deux / trois images et d’écrire un petit texte du genre :

Aventurier intrépide comme votre tante L. Craft et archéologue de génie comme votre oncle I. Janes, vous partez à la recherche d’une vieille relique au fin fond d’une pyramide aztèque… attention aux pièges !

Et voilà, simple !

Dans les 21 tableaux du jeu, vous devez en un nombre précis de mouvements (rien en plus, rien en moins) représentés par des triangles jaunes déplacer les cubes et les positionner dans les zones correspondantes. Les cubes se déplacent que dans 4 directions, nord, sud, est et ouest. Quand vous déplacez les cubes dans un sens, ils bougent jusqu’ils se retrouvent bloquer par un autre cube ou un des murs.

En avançant dans le jeu, vous découvrirez deux cubes supplémentaires. Il y a ceux de couleur verte qui se déplacent dans le sens contraire (vous cliquez sur la flèche droite et ils vont à gauche) et il y a ceux sur un rail qui ont un parcours prédéfini.

Quelques points autour du jeu

Voici différents éléments que j’aimerai bien voir dans Temple of Xiala.

– Comme c’est précisé au début de ce test, une histoire au début en introduction et une courte histoire à la fin en conclusion.

– Ça serait une bonne chose d’avoir une petite mélodie en fond et pas uniquement les bruits de déplacement des cubes… mieux, ça serait bien d’avoir une musique par monde.

– 21 niveaux, c’est sympa mais 50, ça serait mieux. En plus, ça permettrait d’évoluer plus doucement dans la difficulté car, d’un seul coup, j’étais bloqué !

– 2 cubes supplémentaires, c’est sympa mais 5, ça serait mieux. Par exemple, le cube glacé qui ne déplace pas tant qu’un cube en feu n’est pas approché, le cube en feu qui doit passer sous de l’eau pour ne pas être consumé, le cube avec des piques qui ne peut s’approcher d’un autre cube, le cube transparent qui laisse passer à travers lui d’autres cubes, etc.

– Ça serait bien d’avoir un mode chronométré.

Ma conclusion

Le principe de ce jeu indépendant est excellent. Je n’aime pas du tout les jeux pixelisés, mais là, je ne m’en suis même pas rendu compte tellement le jeu est bien fait, bravo Hannes Delbeke.

Alors, oui, il est évident que je vous conseille d’acquérir Temple of Xiala dans la boutique de Steam, même si ce n’est pas encore pleinement finalisé. Le prix est correct puisque ce jeu indépendant coûte 4,99 euros, que demander de plus ?

Temple of Xiala est disponible en accès anticipé depuis le 16 février 2018 sur Steam (Microsoft Windows). La version définitive, attendue pour fin 2018, devrait finalement sortir courant 2019.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]