Craft and Dungeon est un jeu de type « clickers » développé et publié par le studio brésilien Corradi Games.

Bon, je tiens à préciser, c’est une déclinaison d’un jeu de type « clickers », c’est à dire qu’au lieu de taper comme un malade sur le bouton gauche de votre souris pour progresser dans le jeu, ici, vous cliquez, vous allez boire un café, vous cliquez à nouveau, vous allez faire un jogging, vous recliquez, vous prenez votre douche, etc.

C’est le premier jeu que je teste de ce studio alors qu’il en a plusieurs à son actif. Peut être que j’en testerai d’autres mais rien n’est sûr.

Parlons maintenant de Craft and Dungeon.

Introduction à Craft and Dungeon

Ce qui est triste, c’est qu’il n’y a pas d’histoire liée à ce jeu. Dès que vous lancez Craft and Dungeon, directement vous arrivez sur l’interface principale du jeu.

Le tutoriel se limite à une page de texte, il est donc conseillé de bien maîtriser l’anglais à ce niveau là, même si ça reste simple.

Premier objectif, il s’agit de ramasser des ressources, vous avez le choix entre, par exemple, de la pierre, du bois, du métal, de l’eau, de la viande, des herbes, etc.

Mais si vous demandez « que ramasser », ce qui est logique en soit, allez dans l’onglet craft (fabrication en français) et faites glisser la barre de droite à gauche pour repérer les objets que vous voulez construire. Par exemple, une épée en pierre demande 3 briques de bois et 3 briques de pierre et une brique demande 5 bois bruts ou 5 pierres brutes. Donc pour construire votre épée, vous devez ramasser dans les ressources, 15 bois et 15 pierres.

Avec ces équipements que vous fabriquez, vous pouvez créer des personnages pour visiter le donjon ou pour explorer l’environnement et ceci dans l’onglet train (entrainement en français).

Pour l’environnement, c’est un explorateur que vous créez. Il a besoin d’un sac et d’une unité d’alimentation et d’une unité d’eau toutes les minutes. En contrepartie, toutes les minutes, il vous dit s’il a trouvé de l’or et de la population pour vous rejoindre. Notez que pour augmenter votre pourcentage de réussite, il est préférable d’avoir plusieurs explorateurs.

Pour le donjon, plus vous avez de personnages, plus ils sont bien équipés (attaque et défense), plus vous pourrez les envoyer loin dans le donjon. Chaque étage du donjon compte 10 pièces. Pour chaque pièce que vous avez visité, vous gagnez une pièce d’or… enfin, au début, n’étant pas descendu très profondément, je ne peux pas vous dire si vous gagnez plus en allant plus loin dans le donjon !

Quelques points autour du jeu

Dans l’onglet shop (boutique en français), vous pouvez acheter des éléments très intéressants qui vous permettent de réduire le temps entre deux clics et surtout (mais ça coûte la peau du cul) la possibilité d’obtenir automatiquement des ressources.

Oui, oui, petit à petit vous vous rapprochez d’un jeu de type clickers traditionnel.

Un élément nécessaire, c’est la prise en compte des succès (achievements) de Steam, c’est bien. Pour les cartes, c’est en fonction des ventes et ça, ce n’est pas gagné.

Ma conclusion

Globalement, l’idée de ce jeu indépendant est très sympa. Si j’ai deux reproches à faire, c’est 1/ de démarrer trop doucement dans la récupération de ressources ou la fabrication d’objets et 2/ le fait que l’interface est un peu triste (en effet, c’est uniquement du texte). Mais, d’un autre côté, c’est un jeu qui est quasiment donné, alors, les reproches que je peux avoir ne comptent pas.

Alors ? Bien évidemment que je vous conseille d’acheter Craft and Dungeon dans la boutique de Steam. Si vous vous ennuyez un soir, ce jeu va faire l’affaire et dépenser 0,79 euros dedans ne peut que vous encourager !! Le premier qui le termine me raconte ce qui se passe, ok ?

Craft and Dungeon est disponible depuis le 3 avril 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

Cette vidéo n’est pas la bande annonce officielle, je ne l’ai pas trouvée !