Degrees of Separation est un jeu d’adresse développé par le studio norvégien Moondrop Studios et publié par Modus Games.

Modus Games, vous devez le connaître ? C’est l’éditeur de l’excellent jeu Extinction (sorti en avril 2018).

Concernant Degrees of Separation, j’avoue que j’ai changé plusieurs fois de catégorie avant de retenir celle que j’ai mis. Il y a des éléments d’aventure ou de plateformes, mais pour les deux, c’est secondaire. Régulièrement, il y a des énigmes et il faut utiliser les deux personnages pour les résoudre, ce qui quelque part pourrait positionner Degrees of Separation comme un jeu de réflexion, mais, mais ces énigmes font appel quasiment tout le temps à de l’adresse dans la manière de jouer les personnages, voilà pourquoi j’ai retenu cette catégorie.

Introduction à Degrees of Separation

Avant de me lancer dans l’histoire de cet excellent jeu, je tiens à signaler qu’il se joue aussi bien seul ou à deux. Si vous jouez seul, vous contrôlez les deux personnages en passant de l’un à l’autre en utilisant la touche Q et la touche F pour appeler l’autre personnage quand il a arrêté de vous suivre. Si vous jouez à deux, ça peut être en ligne ou en local avec un écran partagé.

Maintenant, parlons de l’histoire.

Ember est la princesse d’un royaume situé dans un pays chaud. Une nuit, un rêve étrange perturbe son sommeil, elle a rêvé d’un monde froid, bleu et complètement glacé. Pour se détendre, elle décide de se promener dans la forêt et découvre une multitude d’arbres abattus. En s’enfonçant de plus en plus dans la forêt, l’air se refroidit et elle arrive à un pont où elle …

Rime est le dernier descendant d’une lignée de héros. Il garde un château vide d’occupant (sauf lui-même) situé au milieu des glaces. Dans son sommeil, il a rêvé de flammes, d’une lumière vive et de chaleur. Patrouillant à l’extérieur du château, il découvre un sol complètement ravagé. Il décide d’aller vers l’avant, grimpant et sautant jusqu’il arrive à un pont. Il avance et découvre face à lui une jeune femme belle comme un coeur, Ember.

Tous les deux se font face au milieu du pont. Ils échangent leurs impressions, leurs sentiments et surtout constatent qu’ils portent, chacun d’entre eux, son monde avec lui. Ember est entouré d’un halo de chaleur et de soleil alors que Rime porte avec lui la glace et le froid.

Ils aperçoivent au loin un dragon volant au dessus d’un château (qui n’est pas le leur), ils décident de s’y rendre ayant le sentiment, l’un comme l’autre, que la source des perturbations qu’ils connaissent se trouve dans cette direction.

Quelques points autour du jeu

Vous allez avancer dans des caves, dans des extérieurs, dans des bâtiments… au début, chacun indépendamment l’un de l’autre puis ensuite, rapidement, l’un en coopération avec l’autre. Ça débute avec une branche bloquant Rime qu’Ember peut tirer en plongeant sous l’eau. Pour rappel, Rime ne peut pas y accéder car l’eau se transforme en glace sous lui. Puis, plus tard, il y a une corde à attraper au dessus de l’eau. Ember ne peut pas l’atteindre car elle s’enfonce dans l’eau, Rime peut la prendre et la faire descendre pour qu’Ember grimpe à son tour.

Deux personnes que tout oppose se retrouvent dans un besoin de l’un de l’autre pour progresser dans leur quête commune.

En ce moment, le seul élément de Steam que j’ai trouvé intégré dans le jeu, c’est la possibilité de prendre des photos écran (F12). J’espère que lors de la sortie du jeu, il va être possible d’avoir les succès (achievements) quand aux cartes, c’est un élément qui est lié au succès de Degrees of Separation et je n’ai pas vraiment de doute dessus !

Ma conclusion

C’est un excellent jeu indépendant au niveau de sa réalisation et de ses idées, je ne peux que vous le conseiller. Mon seul petit reproche, c’est parfois de se demander ce qu’il faut faire pour progresser, essayer toutes les combinaisons et rien trouver. Mettre à disposition un indice en extrême limite serait une bonne idée.

Alors, évidemment que je vous invite à acquérir Degrees of Separation dans la boutique de Steam dès qu’il est disponible. En attendant, pour ne pas oublier sa sortie, pensez à l’ajouter dans votre liste de souhaits.

Degrees of Separation est attendu pour le 14 février 2019 sur Steam (Microsoft Windows) et sur consoles (PlayStation 4, Xbox Un et Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]