Nova Drift est un jeu de tir développé par le studio Chimeric et publié par Pixeljam.

Vous connaissez le studio Chimeric (bien évidemment, si vous suivez régulièrement Graal !), il est responsable de l’excellent jeu Last Horizon (sorti en novembre 2015).

Quand à Pixeljam, ils sont les développeurs et éditeurs de nombreux jeux indépendants de qualité. Notez que pour Last Horizon et Nova Drift, c’est Miles Tilmann de Pixeljam qui est derrière la musique.

Quand j’ai joué à Nova Drift, le jeu était en accès anticipé et le plus incroyable, c’est que je m’en suis rendu compte uniquement maintenant en rédigeant ce test.

Introduction à Nova Drift

Le jeu n’a pas d’histoire. Lorsque vous le lancez, vous commencez un jeu sans fin. Vous pouvez, si vous le désirez, cocher la case « entrainement » (« practise » en anglais). En cochant cette case, les attaques des flottes d’ennemis sont plus espacées, les vaisseaux qui vous attaquent font moins de dégâts, le score n’est pas sauvé et les bonus débloqués ne sont pas gagnés.

J’ai essayé avec entrainement et sans entrainement et, c’est étrange mais je me suis mieux débrouillé sans entrainement. Par contre, j’aurais bien aimé un petit tutoriel pour expliquer les bases de Nova Drift, même si quelque part c’est simple.

L’objectif n’est pas compliqué en soit, vous êtes dans une portion de l’espace fermée et vous recevez des attaques de vaisseaux ennemis de plus en plus puissantes.

De votre côté, en détruisant vos adversaires, vous gagnez de l’expérience et à chaque fois que vous montez de niveau (c’est très rapide, je vous préviens), vous choisissez des améliorations qui sont pour les trois premières : l’armement, le corps du vaisseau et ensuite sa protection.

Si j’ai bien compris, selon vos choix pour vos améliorations, vous avez accès ensuite à différents arbres pour des bonus, des optimisations plus pointues.

Quelques points autour du jeu

Ce que j’apprécie dans Nova Drift, c’est la simplicité des commandes. Les flèches droite et gauche du clavier permettent de faire pivoter votre vaisseau, la touche A permet d’activer le moteur et donc d’avancer et la touche S de tirer… c’est tout ! Enfin non, il y a aussi ESPACE pour accéder à l’interface d’amélioration.

Une bonne nouvelle, lorsque Nova Drift sera achevé, le jeu devrait compter une campagne, il y aura enfin une histoire !

Je suis curieux de savoir s’il va y avoir un mode multijoueur coopératif et pourquoi pas, du 1 contre 1 aussi !?

Ma conclusion

Ce jeu indépendant m’a beaucoup plu, pourtant, je ne suis pas un amateur de jeux de tir. J’aime beaucoup la qualité de sa réalisation et surtout le principe des arbres de compétences qu’il est possible d’améliorer petit à petit.

Alors, évidemment que je vous encourage à acquérir Nova Drift dans la boutique de Steam, vous ne pouvez que prendre du plaisir à jouer avec.

Nova Drift est disponible depuis le 27 mars 2019 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows et Mac). La version définitive est attendue pour fin 2019.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]