Azuran Tales: Trials est un jeu de rôle et d’action développé et publié par le studio roumain Tiny Trinket Games.

C’est, si je ne me trompe pas, le premier jeu de Tiny Trinket Games sur Steam. Ils ont, par contre, sorti plusieurs autres jeux sur les plateformes mobiles.

Avant de parler d’Azuran Tales: Trials, je vais vous dire le seul défaut que j’ai trouvé dans ce jeu, c’est le texte. Il y en a beaucoup, beaucoup trop, entre les parchemins qui parsèment le jeu, entre les paragraphes en début et fin de chaque chapitre, c’est lassant. C’est un jeu que j’ai acheté et pas un livre, … alors, s’il vous plait, réduisez le texte pour la suite.

Introduction à Azuran Tales: Trials

C’est un jeu d’ambiance médiéval fantastique. Vous êtes un combattant avec quelques pouvoirs magiques. Vous avez toujours servi votre seigneur dans le respect des règles que vous vous êtes imposés. Votre honnêteté et votre droiture vous ont couté votre vie. Oui, vous êtes mort !

Drukandra, le Dieu de la mort, a besoin d’un humain pour mener une enquête. Il vous redonne la vie, mieux, si vous mourrez de nouveau, il vous donne la possibilité de revenir à la vie, encore et encore. Votre mission est d’en apprendre plus sur Magrath et d’empêcher qu’il prenne le contrôle du monde d’Azuran.

Vous allez évoluer à travers de nombreux lieux (il y en a 15 au total), affronter des créatures aux ordres de Magrath, éviter les pièges mortels et récupérer les cristaux qui vont vous permettre d’évoluer, d’améliorer certaines de vos compétences et d’apprendre des sortilèges.

Vous aurez à affronter plein de soldats mais aussi des chefs qui sont coriaces (avec une barre de vie à rallonge).

D’un autre côté, vous allez trouver plein de coffres, plein d’or et occasionnellement des armures qui augmenteront votre potentiel. Si j’ai bien compris, il faut récupérer petit à petit les différents éléments d’une amulette qui elle seule pourra vous aider à vaincre Magrath.

Quelques points autour du jeu

Il y a une chose qu’il faut accepter, c’est que vous allez mourir régulièrement. Même si vous possédez à partir d’un certain moment un sort de soin ou si vous trouvez sur votre trajet des fontaines pour vous guérir, il n’empêche que vous allez dire bonjour régulièrement à la Mort. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a souvent des points de sauvegarde. Ces points sont situés généralement dans tous les tableaux voire même plusieurs fois vous évitant ainsi de faire plusieurs kilomètres avant de revenir dans une zone de combat.

Azuran Tales: Trials est en 2D avec un graphisme tout simplement fabuleux. C’est un plaisir de jouer à ce jeu, ne serait-ce que pour regarder les décors. D’ailleurs, je tiens à préciser que le jeu et les niveaux ne sont pas générés aléatoirement. Si vous jouez plusieurs fois à Azuran Tales: Trials, vous retrouverez à chaque fois la même chose.

Le jeu a des succès (achievements) qui ne sont pas simple à obtenir et pas encore de cartes, mais pour elles, ça dépend des ventes.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent au niveau de sa réalisation, de son graphisme, de sa programmation, de sa jouabilité et, n’oublions pas, de son graphisme (bis). Le seul point faible, c’est trop de blahblah.

Alors ? Evidemment que je vous encourage à acquérir Azuran Tales: Trials dans la boutique de Steam, vous ne pouvez pas le regretter et puis, son prix est en soit très attractif (8,49 euros).

Azuran Tales: Trials est disponible depuis le 1er juin 2018 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]