God’s Trigger est un jeu de tir développé par le studio polonais One More Level et publié par Techland Publishing.

Vous connaissez le studio One More Level ? Ils ont à leur actif plusieurs jeux dont Deadlings: Rotten Edition (sorti en novembre 2014). Pour Techland, le dernier jeu publié que j’ai testé est Torment: Tides of Numenera (sorti en février 2017), un jeu de rôle tout simplement excellent.

Revenons à God’s Trigger. C’est plus exactement un jeu de tir vu du dessus de type twin stick shooter.

Pour rappel, un twin stick shooter se joue principalement avec un contrôleur. Avec une manette, vous gérez le déplacement et avec l’autre manette, le tir. Il est possible de faire la même chose avec le clavier pour le déplacement et la souris pour le tir !

Introduction à God’s Trigger

L’histoire peut se dérouler à notre époque, d’ailleurs, tout semble y faire référence.

Un ange déchu tombe sur Terre, il s’appelle Harry (je me demande s’il y a une quelconque référence à l’Inspecteur Harry Callahan) où il fait la connaissance d’une démone, Judy (qui ne s’est pas fait damné pour les beaux yeux de Judy !).

A priori, ils n’ont rien pour se rapprocher l’un de l’autre sauf une seule chose, la Terre et les humains. Tous les deux ont quitté (ou ont été renvoyés) leur chez eux (le Paradis et l’Enfer) pour trouver refuge sur Terre. Alors, quand ils entendent sonner les cloches de l’Apocalypse, ils unissent leurs forces pour botter hors de la planète les quatre Cavaliers de l’Apocalypse !

Ces quatre Cavaliers sont Conquête (armé d’un arc), Guerre (d’une grande épée), Famine (d’une balance) et Mort (d’une faux). Bon, dans God’s Trigger, il semble que Conquête soit parti en vacances à Ibiza et qu’il ait été remplacé par Pestilence (armé d’un gros pistolet).

Bref, vous avez à combattre ces quatre créatures et leur tonne de soldats pour sauver le monde et ensuite tracer votre chemin vers le Paradis pour demander une petite place puisque vous venez de sauver l’Humanité… après tout, Saint Pierre (celui qui garde les clés du Paradis) peut faire un effort !

Quelques points autour du jeu

ATTENTION, God’s Trigger n’a rien d’un jeu tournant autour de la religion, au contraire, c’est un jeu ultra-gore avec du sang qui gicle dans tous les sens dès le moindre combat.

Vous pouvez jouer seul ou à deux, en coopération. En jouant seul, il vous suffit d’appuyer sur une touche pour passer d’Harry à Judy. En effet, selon certaines situations, il est préférable de jouer un personnage plutôt que l’autre.

L’arme de base d’Harry est une épée, celle de Judy est une chaine (ce qui lui permet de combattre un poil plus loin que l’ange déchu). Sur les cadavres, de vos adversaires, vous allez pouvoir récupérer votre arme secondaire (comme par exemple un pistolet à munitions limitées).

Ils ont tous les deux des pouvoirs secondaires (et ils vont en acquérir plus en avançant dans God’s Trigger). Harry roule et avance ainsi plus rapidement (tout en éclatant des murs pas trop épais) et possède le don de se rendre invisible pour un court moment, quand à Judy, elle se téléporte et peut prendre le contrôle de l’esprit d’un adversaire et le lancer contre un autre à distance !

Bien évidemment, en avançant dans le jeu, vous allez avoir des points à distribuer pour améliorer les compétences de vos deux héros et en débloquer d’autres.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent. Que ce soit le graphisme, la musique, la programmation, l’histoire, les idées, la jouabilité, bref, tout est bon et je n’ai pas une seule critique à émettre. Hmmm, à vrai dire si, pourquoi avoir donné le nom de Pestilence à Conquête, même si je comprends que ça sonne mieux !

Alors, il est évident que je vous conseille d’acquérir God’s Trigger dans la boutique de Steam ou mieux dans la boutique de Gamesplanet (où vous avez un interlocuteur français de France et des prix plus légers), vous ne pouvez pas le regretter. Un point important, c’est son prix, 14,99 euros / 12,74 euros pour un jeu aussi excellent, il serait bête de s’en priver !

God’s Trigger est disponible depuis le 18 avril 2019 sur Steam (Microsoft Windows) mais aussi sur consoles (PlayStation 4 et Xbox One).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]