Clatter est un jeu de stratégie et tactique développé et publié par le studio anglais Facepunch Studios.

Avant de vous parler du jeu en lui-même, il est nécessaire de dire quelques mots sur le studio derrière ce jeu. Facepunch Studios, vous les connaissez ? Oui ? Non ? Peut-être ? Et bien, sachez que c’est le studio responsable des deux grands succès que sont Garry’s Mod (sorti en novembre 2006 (oui, oui, la date est exacte)) et Rust (sorti en février 2018).

Comme vous vous en doutez, quand un jeu est porté par un tel studio, l’attente est grande chez les joueurs et le défi est énorme chez le studio qui doit forcément faire encore mieux (bon, au moins tout aussi bien) !

Si vous me demandez de vous résumer Clatter en deux phrases, voici comment je le décris : C’est un jeu dans le même esprit que les échecs mais avec moins de pièces, situé à une époque futuriste et possède un côté évolutif (du fait du championnat).

Introduction à Clatter

Je préfère vous le dire direct, il n’y a pas vraiment d’histoire… sauf si vous considérez que jouer à FIFA, par exemple, est une histoire.

Vous êtes moyennement riche et vous venez de racheter une petite, une très petite équipe de robots de combats. Vous venez donc de rejoindre la Fédération Internationale des Robots de Combats (FIRC), à vrai dire, vous avez fait un beau chèque au Président de la FIRC qui en contre-partie a accepté de vous laisser rejoindre la ligue 3 à la dernière place.

La première des choses à faire est de définir qui est le Président de votre équipe (vous, à priori), le nom de l’équipe et enfin, votre logo et vos couleurs.

Vous pouvez direct dépenser votre argent en achetant un ou des nouveaux robots et remanier ainsi votre équipe. Autre chose, n’oubliez pas le sponsor, il fait rentrer du cash et vous allez en avoir besoin !

C’est déjà le premier combat, il faut le gagner, c’est important pour le moral des joueurs (bon, ce sont des robots, ils s’en foutent complètement) et celui des actionnaires (c’est à dire, vous !).

Positionnez vos pièces en fonction de votre tactique et de leur logique de combat et le jeu commence !

Quelques points autour du jeu

Et non, désolé, il n’y a pas de placement par défaut, ou alors s’il y en a un, je ne l’ai pas trouvé.

Pour revenir à Clatter en lui-même. Imaginez un jeu d’échec avec 1/ moins de pièces, 2/ au lieu d’unités moyenâgeuses, des robots de combat et 3/ un terrain à la Battle Royale qui rétrécit de plus en plus. Voilà, vous voyez à quoi correspond le jeu, désormais.

Il y a beaucoup de points intéressants dans ce jeu. Sachez qu’il est possible de jouer tout seul, contre l’ordinateur ou bien contre d’autres joueurs, ce qui lui donne une durée de vie quasiment infinie.

L’argent gagné peut être réinvesti dans des nouveaux robots ou dans la personnalisation de votre entraineur, tient, c’est vous !

A propos de l’argent virtuel, j’ai été désagréablement surpris de découvrir un lien vers un endroit pour cramer ma carte bancaire et avoir encore plus d’argent virtuel. Franchement, soit un jeu est gratuit et qu’il y ait des achats en parallèle ne me semble pas gênant mais quand un jeu est déjà payant, je trouve cela très déplacé !

Ma conclusion

Globalement, ce jeu indépendant a tout pour plaire, surtout si vous faites parti des joueurs aimant les jeux de stratégie et de tactique.

Alors, bien sûr que je vous conseille d’acheter Clatter dans la boutique de Steam. C’est un jeu rempli de bonnes idées sur lequel vous allez bien évidemment passé des heures et des heures à jouer avec.

Clatter est disponible depuis le 10 décembre 2018 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]