Ride with The Reaper est un jeu de conduite automobile développé et publié par le développeur espagnol Sergi Collado.

Le titre du jeu peut se traduire en français par Conduire avec La Mort, ce qui laisse supposer qu’il va falloir conduire vite sur une route dangereuse.

Ride with The Reaper est donc un jeu de conduite automobile sur des routes mal-entretenues en 2D avec une vue de dessus.

Introduction à Ride with The Reaper

Michael, c’est votre nom et vous êtes transporteur. Après une semaine de travail bien chargée, votre patron vous demande de faire un dernier transport sur votre week-end… alors que vous aviez prévu un week-end en amoureux avec votre fiancée qui vous trouve trop souvent absent.

Evidemment, vous n’avez pas le choix où il faudra trouver un autre travail. Vous roulez vite, très vite comme si vous avez la mort à vos trousses (ce qui n’est pas complètement inexact). D’ailleurs, attention, si vous roulez trop doucement en usant et abusant du frein, la mort va apparaître et se saisir de vous, fin de la partie.

Pour les routes, je ne sais pas où elles se trouvent, mais étant donné leur état, je vous conseille de changer direct de pays (si c’est le votre), c’est lamentable de voir des routes aussi peu entretenues que ça. Bon, j’admet que le pays est indiqué dans Ride with The Reaper puisqu’il y a des références à New-York et Philadelphie.

Il est possible de résumer Ride with The Reaper en deux phrases. Vous êtes au commande d’une voiture dans un pays en voie de clochardisation et vous devez le traverser dans sa longueur le plus vite possible. Foncez tout en évitant les obstacles et les dangers qui sont bien souvent mortels.

Soit je n’ai pas eu de chance, soit il y a vraiment aucun point pour renaître en cours de route… ce qui laisse la seule et unique possibilité de recommencer à chaque fois que vous avez un accident mortel.

Quelques points autour du jeu

Les jeux ont aucune obligation d’être réaliste, c’est le cas pour Ride with The Reaper où vous rencontrerez régulièrement de grosses crevasses, des voitures monstrueuses, des tournants en angle droit, etc. Vous m’avez compris, l’objectif est le divertissement dans les défis et l’accomplissement dans les difficultés.

La bonne nouvelle, c’est la présence des succès Steam et le fait que F12 et les copies écran fonctionnent. Pour les cartes, comme ça dépend des ventes, il faudra patienter.

Si j’ai un seul conseil à donner au développeur, c’est de sortir des extensions. Par exemple un DLC avec la possibilité d’avoir le choix entre plusieurs véhicules aux couleurs différentes mais aussi des caractéristiques uniques. Un autre DLC pourrait être des circuits supplémentaires correspondant à de vrais parcours utilisés lors de compétitions automobiles. Allez, une dernière idée d’extension, proposer des conducteurs différents (hommes, femmes, races, etc).

Ma conclusion

C’est un jeu indépendant qui devrait satisfaire les amateurs de courses automobiles et ceux qui adorent la difficulté. Pour moi, c’est franchement trop difficile !

Alors, oui, je peux vous conseiller d’acquérir Ride with The Reaper dans la boutique de Steam. C’est un style de jeu bien particulier et s’il correspond à ce que vous aimez, faites vous plaisir en vous l’offrant.

Ride with The Reaper est disponible depuis le 8 mai 2019 sur Steam (Microsoft Windows et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]