Reventure est un jeu d’arcade développé et publié par le studio espagnol Pixelatto.

Reventure est le premier jeu du studio Pixelatto et je dois dire que je le trouve génial, pourtant, vous savez tous que je déteste les jeux pixelisés… et bien, pour une fois, je vais faire une exception. Reventure est génial même avec son tout pixel !

La catégorisation n’est pas simple. Reventure est à la fois un jeu de plateformes, un jeu d’exploration, un jeu de combat, un jeu de réflexion, un jeu rétro et, pour faire plus simple et pour éviter d’écrire l’ensemble des catégories, j’ai retenu jeu d’arcade qui est une synthèse.

Introduction à Reventure

Il y a deux manières d’aborder ce jeu.

La première, vous jouez Tim, le seul individu habitant à côté du château. Le Roi dont la fille, la princesse, a été enlevée vous demande d’aller la sauver, en contrepartie, vous allez pouvoir épouser la princesse et devenir ensuite le Roi. Il n’y aura malheureusement plus d’habitant à côté du château, mais ça ne compte pas. Si vous êtes toujours motivé, sachez que c’est le Prince des ténèbres qui a enlevé votre future femme.

La seconde manière de jouer, et bien, vous jouez toujours Tim, le seul individu habitant à côté du château. Le Roi vous offre la main de sa fille si vous la sauvez des griffes du Prince des ténèbres. C’est la même chose ? Oui, c’est vrai et pour dire la vérité, les deux manières peuvent se jouer en parallèle. Tim, enfin plutôt Reventure compte 100 manières différentes pour Tim (puis ses successeurs) de mourir.

La première consiste à tuer le grand ancien qui conserve l’épée magique… vous êtes alors exécuté pour avoir tué un homme aimé et respecté de tous, « Tim l’assassin ». La seconde manière, si je ne me trompe pas, vous trébuchez sur la pierre se situant devant votre porte vous tuant ainsi sur le coup et vous devenez « Tim le maladroit ». La troisième mort, vous vous faites tuer par le petit monstre qui patrouille derrière votre maison et devenez connu sous le nom de « Tim le naïf ».

Quelques points autour du jeu

Tim va très rapidement avoir une réputation de merde, être détesté de tous et donc, un moment ou l’autre, ne plus être ressuscité… ce sera son cousin, Tinku, qui va hérité de la maison de Tim et de la possibilité de devenir le prochain Roi. Belle promotion pour Tinku !

Parmi les différentes morts, certaines font changer complètement votre personnage. Je me rappelle avoir vu Tinku en zombie, une autre fois en monstruosité rampante, etc.

Mauvaise nouvelle, si vous plongez plusieurs fois dans la lave (par exemple), vous allez mourir plusieurs fois mais débloquer qu’une seule fois le succès lié à votre mort !

Succès ? Il y a des mots qui font dresser l’oreille. Reventure compte un total de 100 succès (achievements, en anglais), un pour chaque mort ! La bonne nouvelle, le jeu compte aussi des cartes, il y en a 5 à débloquer sur un total de 10. Puis, bien évidemment, la touche F12 fonctionne… bref, que du très bon pour les éléments Steam.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très bien. Il faut dire que dans beaucoup de jeux, je meurs dans tous les sens et je suis pénalisé car je ne suis pas sensé mourir. Dans ce jeu là, ma maladresse et mes nombreuses morts sont récompensées, j’adore !

Alors, bien sûr que je vous conseille d’acheter Reventure dans la boutique de Steam, le jeu est très bon et son prix, il faut le reconnaître, est très abordable (4,99 euros). Faites vous donc plaisir et dites moi si vous trouvez les 100 morts !

Reventure est disponible depuis le 4 juin 2019 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]