Glorious Companions est un jeu de rôle tactique développé et publié par le studio polonais Ancient Forge Studio.

Je dois dire que j’ai trouvé plus d’éléments tactiques dans Glorious Companions que d’éléments de jeu de rôle.

Je tiens à préciser que lorsque j’ai testé Glorious Companions, il était en accès anticipé, ce qui explique, sans aucun doute, les difficultés que j’ai pu rencontré tout au long du jeu. Je vous rassure, ce n’est pas un reproche, c’est justement l’objectif de l’accès anticipé, aider le studio avec les commentaires des joueurs à lisser les imperfections de leur jeu.

Introduction à Glorious Companions

L’histoire se déroule dans le monde de Navaroth (non, non, pas Azeroth !) et vous jouez un petit groupe d’aventuriers.

Le déplacement se fait sur une grande carte où vous pouvez rencontrer des monstres errants (agressifs), des troupes (certaines neutres, d’autres agressives) et différents points (genre puit magique, ruine d’une ferme, campement abandonné, reste d’un convoi, etc). Pour chacun de ces points, vous sélectionnez un membre de votre groupe en fonction d’une caractéristique (force, intelligence, …) et une décision au hasard fait que c’est une réussite ou non.

Un autre point important sur cette grande carte, ce sont les villes plus ou moins grandes. Plus la ville est importante, plus vous trouverez de commerces. Je vais vous en donner certains, mais dites vous que tous ne sont pas forcément dans toutes les villes. Le magasin (que j’ai trouvé dans chaque ville que j’ai visité) permet de vendre et d’acheter des marchandises (nourritures mais aussi équipements, matériaux, …), la taverne (aussi dans chaque ville) pour recruter des aventuriers supplémentaires (vous commencez avec 3 personnages et vous pouvez gérer une équipe de 5 au maximum (le maximum peut augmenter si vous débloquez le talent nécessaire)), l’église pour soigner tout le monde contre de l’argent, le bâtiment des quêtes pour trouver des missions (genre apporter du blé dans une ville où la récolte a été mauvaise, trouver une arme spécifique pour un personnage, etc), des salles d’entrainements pour chaque classe disponible dans le jeu afin d’améliorer votre personnage et lui développer de nouveaux talents (attention, l’entrainement d’un de vos aventuriers l’enlève de votre équipe et le bloque pendant plusieurs jours dans la ville), etc.

La ville est définitivement un élément important du jeu, mais ce qui l’est encore plus, ce sont les combats.

Lors d’un affrontement face à des monstres errants ou une autre unité, vous commencez par positionner vos personnages sur une aire de départ. Ensuite, chaque personnage a un certain nombre de points d’action que vous pouvez utiliser indistinctement en mouvement, en attaque ou pour pivoter. Les deux premiers sont évidents, je n’insiste pas dessus, pour le troisième, si un de vos aventuriers doit attaquer un monstre derrière lui, il doit pivoter pour lui faire face… tout simplement.

Quelques points autour du jeu

Après un combat réussi, vos personnages reçoivent des points d’expérience en fonction de leurs actions (attaques, morts) et récupèrent d’une manière globale le « loot ».

Lorsque votre groupe évolue sur la grande carte, il se soigne et se nourrit automatiquement, enfin, dans la mesure où vous avez de quoi manger dans votre inventaire et des bandages.

Le studio a plein de projets pour améliorer Glorious Companions, c’est génial. J’espère juste qu’ils ne vont pas oublier les succès. C’est perçu comme un détail par beaucoup de studio et je tiens à le préciser, c’est une erreur… c’est tout comme la cerise sur le gâteau, il ne faut pas l’oublier !

Ma conclusion

Globalement, ce jeu indépendant me plait bien, par contre, je reconnais que je vais attendre un peu avant d’y rejouer, attendre que le studio ait avancé dans le jeu.

Alors, bien évidement je vous conseille de faire l’acquisition de Glorious Companions dans la boutique de Steam, tout le monde aime les jeux de rôle tactique d’ambiance médiéval fantastique !

Glorious Companions est disponible en accès anticipé depuis le 4 juin 2019 sur Steam (Microsoft Windows). La version définitive devrait être accessible courant 2020.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]