Pawarumi est un jeu de tir développé et publié par le studio français Manufacture 43.

C’est le premier jeu de ce studio et pour un premier jeu, c’est tout simplement exceptionnel. Sachant cela, vous avez deux options qui s’offrent à vous. 1/ Soit vous cessez de lire mon test, vous achetez de suite Pawarumi pour y jouer sans plus attendre ou 2/ soit vous lisez jusqu’au bout (ça va vous prendre 2 minutes) le test puis vous achetez ensuite Pawarumi pour y jouer dans la foulée. Que ce soit la première ou la seconde proposition que vous suivez, c’est de toutes les façons le bon choix !

Avant de parler du jeu en lui, je vais préciser la catégorisation, Pawarumi est un jeu de tir de type « shoot them up » (SHMUP comme disent certains). Il peut se jouer avec un contrôleur ou avec le clavier (qui est l’option que j’ai retenu) de type QWERTY (anglais, si vous préférez).

Introduction à Pawarumi

J’avoue que je n’ai pas trop compris l’histoire. Oui, je sais, c’est en français et pourtant… je vais vous résumer ma perception.

Déjà le jeu se déroule dans un des nombreux mondes parallèles de la Terre. Un monde où Christophe Colomb n’a jamais entrepris son expédition et l’Europe n’a jamais découvert le Nouveau Monde. Au contraire, c’est la civilisation Maya qui a découvert l’Europe et la civilisation Inca qui a découvert l’Asie ! Imaginez comment cela change les choses …

Nous sommes plusieurs siècles plus tard et la Terre a exploré de nombreux systèmes solaires, a établi de nombreuses colonies plus ou moins prospères et a rencontré d’autres races extra-terrestres.

Nous sommes aujourd’hui et vous jouez une jeune pilote, Axo, toute orange, au commande d’un vaisseau spatial appelé le Chukaru. Axo fait parti d’une planète autrefois grande et riche, une planète qui osait s’opposer à la Terre. Résultat, le chef du conseil Terrien (un pas beau tout bleu) a fait exploser la planète d’Axo. Celle-ci en mission commerciale pour vendre des flottes de Chukaru a des alliés est rentrée trop tard. Mais, aujourd’hui, c’est le jour de sa vengeance… et non, c’est un plat qui ne se mange pas forcément froid.

Quelques points autour du jeu

Aussi étrange que cela puisse paraître, les vaisseaux terriens sont de trois couleurs différentes (peut être parce qu’ils sont fabriqués sur trois planètes différentes). Le Chukaru tire des missiles adaptés à chacun des vaisseaux terriens… du bleu contre les vaisseaux bleus, du orange pour les oranges et du jaune-vert pour les vaisseaux jaunes-verts. Toucher un vaisseau ennemi avec la bonne couleur permet de remplir d’énergie le bouclier protégeant le Chukaru.

Mais, si vous mélangez les choses, vous attaquez avec les tirs oranges les vaisseaux jaunes-verts, avec les tirs jaunes-verts les bleus et avec les tirs bleus les oranges, là, c’est votre jauge d’attaque spéciale que vous remplissez et elle est fichtrement efficace cette attaque spéciale.

Et voilà, vous connaissez tout, il ne vous reste plus qu’à massacrer, je veux dire écarter tout ce qui se met sur votre chemin.

Un dernier point, c’est l’intégration des éléments de Steam. Il y a des succès (achievements), des cartes et des copies écran … que demander de plus ? Vous avez le jeu parfait entre les mains !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent dans tous les sens du terme. Le design (graphisme, modélisation et musique) sont superbes, la programmation est excellente, l’histoire est correcte (même si je n’accroche pas trop, vous avez remarqué), la jouabilité très bonne, bref, si vous accrochez aux jeux de combats spatiaux, c’est un jeu à posséder.

Alors, il est évident que je vous encourage de faire l’acquisition de Pawarumi dans la boutique de Steam ou une des boutiques pour les versions consoles.

Pawarumi est disponible depuis le 30 janvier 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). A partir du 24 juillet 2019, la version console (Xbox One et Nintendo Switch) du jeu est accessible à tous.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]