A Sceptic’s Guide to Magic est un jeu de rôle développé par le studio Pilgrim Adventures et publié par GrabTheGames.

Pilgrim Adventures, vous devez les connaître, c’est le studio derrière les séries Space Pilgrim et Space Pilgrim Academy (oui, je sais, c’est étrange mais je n’ai jamais eu l’occasion d’écrire dessus) et quand à l’éditeur, GrabTheGames, ils ont beaucoup de jeux à leur actif.

Pour revenir à A Sceptic’s Guide to Magic, c’est un jeu pixelisé proposant plusieurs fins, donc plusieurs alternatives dans la manière dont vous jouez le jeu.

Introduction à A Sceptic’s Guide to Magic

L’histoire se déroule en Angleterre à la fin du siècle dernier. Vous jouez Lester Chapman, un cartésien travaillant pour la police scientifique anglaise comme légiste.

Vous êtes convoqué sur la scène d’un crime plutôt dégueulasse avec une seule victime. Alors que vous cherchez des indices et prenez des photos, le cadavre s’anime devant vous et se rapproche dangereusement en prononçant des bribes de phrases vide de sens. Vous vous rendez compte que c’est une hallucination.

D’un autre côté, vous jouez aussi deux jeunes femmes (enfin, plus particulièrement l’une d’entre elle), Fiona (celle que vous jouez) et Valérie (son faire valoir), des sorcières. Elles s’inquiètent pour leur ami, Jacob (si je me rappelle bien) qui a disparu depuis plusieurs jours. Finalement, il va se révéler que leur ami est la victime.

Comme vous vous en doutez, Lester d’un côté et Fiona et Valérie d’un autre côté vont finir par bosser ensemble sur un cas qui relève plus de la magie noire que de la science.

Quelques points autour du jeu

Comme tout jeu de rôle qui se respecte, vous avez une gestion de l’inventaire et des objets et comme tout jeu de rôle sur le thème de la magie, vous allez pouvoir lancer des sortilèges dans la mesure où vous possédez les ingrédients nécessaires pour la préparation du sort. Le studio annonce qu’il y a plus de vingt sortilèges à maîtriser.

Pilgrim Adventures annonce que A Sceptic’s Guide to Magic contient neuf chapitres, plusieurs fins et un chapitre bonus où il est possible de jouer un nouveau personnage.

Pour les plus jeunes d’entre vous, sachez qu’il y a des filtres pour les scènes que vos parents vont trouver choquantes, ces filtres peuvent être activés ou non dans la partie « préférences ».

L’intégration des éléments Steam est prévue. Les succès ne devraient pas tarder, les prises écran, je n’y crois pas trop (en ce moment, ils ne sont pas fonctionnels ce qui explique l’absence de copies écran personnalisées) et pour les cartes, c’est un peu tôt pour en parler, mais vu la qualité du jeu, ça va arriver.

Ma conclusion

Globalement, ce jeu indépendant est très bien et très captivant. Je ne suis pas, mais pas du tout, amateur des jeux de rôle de type japonais (JRPG) et pourtant, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec ce jeu là. L’histoire est très bien et les idées sont excellentes. Le jeu est si bien qu’il va risquer de scotcher devant l’écran les joueurs qui l’essayent.

Alors, c’est évident que je vous conseille de faire l’acquisition de A Sceptic’s Guide to Magic dans la boutique de Steam, si vous êtes amateur de jeu de rôle, vous allez adorer !

A Sceptic’s Guide to Magic est disponible depuis le 16 aout 2019 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]