Road Redemption est un jeu de conduite de moto développé par les studios EQ-Games et Pixel Dash Studios et publié par Tripwire Interactive.

Concernant les studios, c’est triste mais je n’ai rien sur eux sur Graal. Par contre, en ce qui concerne Tripwire Interactive, ils ont produit de nombreux jeux de qualité dont le célèbre et excellent Killing Floor 2 (paru le 18 novembre 2016).

Concernant Road Redemption, ce n’est pas du tout un jeu de course de motos (ce n’est d’ailleurs pas ce que j’ai écrit). Vous avez des quêtes, vous êtes à moto et vous devez les réaliser, tout simplement.

Introduction à Road Redemption

Au début du jeu, lorsque vous lancez la campagne, vous commencez par choisir votre moto puis ensuite votre conducteur. Pour la moto comme le motard, plusieurs sont disponibles mais beaucoup plus sont bloqués et vous allez les rendre accessible en jouant et en atteignant des objectifs.

Pour commencer, j’ai pris la moto rouge (la première) et comme pilote Dutch (le premier aussi) qui a 100% de sa santé et de son nitro et qui est équipé d’un tuyau en métal (comme arme).

Road Redemption peut se jouer seul ou à plusieurs en mode local (avec des écrans séparés) ou par Internet et jusque quatre joueurs en même temps.

La première mission est simple, il faut éliminer un autre motard. NON, il ne s’agit pas d’arriver le premier sur tel ou tel parcours, mais plutôt de tuer des ennemis et pour cela, avec mon tuyau en métal, je peux soit frapper à gauche (bouton gauche de la souris) ou soit à droite (avec le bouton droite). Bien entendu, vous n’êtes pas le seul à cogner, votre cible va se défendre et à croire que sur votre trajet il y a une majorité de motards psychopathes car la plupart vont vouloir votre peau si vous les collez trop !

Au cas où vous vous posez la question, pour le turbo, c’est la touche W.

Quelques points autour du jeu

Donc, vous conduisez votre moto, vous affrontez les véhicules qui vous entourent et vous collent trop, vous cherchez votre cible et vous l’éliminez ! Voilà c’est votre première mission. Mais, je vous rassure, c’est un genre parmi plusieurs genres que vous allez devoir accomplir.

Pour les motards de disponible, vous allez découvrir que certains ont des coups plus évolués, il y a des tirs au fusil, des coups de pieds, des balançages de cocktail molotov, etc.

En remplissant vos missions, vous gagnez de l’expérience. Entre deux missions, vous avez accès à un arbre des talents où vous pouvez dépenser votre expérience pour vous améliorer.

Quand à l’intégration des éléments Steam, il est très bien fait, pour dire, il y a tout : les succès, les copies écran qui fonctionnent et les cartes ! Génial !

Ma conclusion

Globalement, ce jeu indépendant est excellent dans tous les sens du terme. J’aime bien le fait que la conduite de la moto soit secondaire et que ce qui prime, ce sont les combats et l’éclatage de tête d’autres pilotes. Pour éviter de se lasser, il semble que chaque niveau est généré aléatoirement.

Alors, il est bien évident que je vous conseille d’acheter Road Redemption dans la boutique de Steam, c’est un bon, un très bon jeu.

Road Redemption est disponible depuis le 4 octobre 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]