Godhood est un jeu de simulation divine développé et publié par le studio hollandais Abbey Games.

Avant de parler du jeu en lui-même, je tiens à dire deux / trois mots sur Abbey Games. C’est un studio indépendant à l’origine de plusieurs jeux originaux de très bonne qualité. Le dernier jeu que j’ai eu l’occasion de tester est Renowned Explorers: International Society (sorti le 2 septembre 2015).

Godhood est ce que nous appelons un « god game », c’est à dire un jeu où nous sommes l’équivalent d’un Dieu pour la tribu que nous avons à gérer.

Lorsque j’ai joué à Godhood, notez qu’il était en accès anticipé, ce qui explique surement les petits trucs ici où là qui n’allaient pas. Mais, je vous rassure, globalement, il n’y a rien à dire, le jeu est déjà parfait !

Introduction à Godhood

La première des choses à faire lorsque vous commencez à jouer à Godhood est de définir le genre de Dieu que vous êtes : comment vos fidèles vous appellent, le nom de la religion, comment les fidèles s’appellent, mais aussi votre sexe (Dieu, Déesse ou Autre) et si vous êtes porté plus vers la lumière ou les ténèbres ou bien si vous préférez rester neutre.

La seconde chose, c’est de choisir la philosophie de votre religion, vous avez le choix entre sept courants (le studio en annonce trois de plus par la suite) dont deux sont à débloquer en court de jeu. Vous pouvez choisir entre guerre, paix, luxure, chasteté et folie.

Maintenant le jeu commence.

Votre prophète dénonce au sein de sa tribu les faux (anciens) Dieux et déclare que vous êtes le seul et vrai Dieu. Lorsqu’il est confronté aux prêtres de la tribu, il perd et est chassé avec ses quelques fidèles. Il ère quelques temps jusqu’une vision le prévienne que c’est dans cette plaine prospère qu’il doit fonder le siège de la nouvelle religion.

La première des choses à faire est de prêcher pour amener encore plus de fidèles, jusque deux d’entre eux sortent du lot. Ils vont devenir les premiers prêtres de votre culte. Ensemble, ils vont aller se confronter à la première tribu (l’action est appelée un sacrement) où évidemment ils sortiront vainqueurs et ainsi convertir la première d’une longue série de villages.

Quelques points autour du jeu

La confrontation avec une autre tribu est automatique. La seule chose que vous avez à faire est de choisir vos prêtres (trois) qui vont affronter ceux de l’adversaire. A chaque fois, j’ai essayé d’avoir sur les trois au moins deux d’un niveau élevé et un troisième en formation.

A chaque combat gagné, vous recevez différents points parfois des connaissances et même parfois des reliques. Les reliques peuvent être ensuite assignées à un de vos prêtres (ou votre prophète) lui apportant ainsi des bonus.

Il y a des points consacrés à la construction de bâtiments. Le premier, le lieu saint, est l’endroit pour attirer des fidèles. Le second bâtiment, mais le premier que j’ai construit, ce sont les jardins qui permettent de soigner une unité blessée, cela demande deux tours pour soigner une seule unité. Après il y a des bâtiments pour réaliser des miracles, d’autres pour soigner des pénalités, pour obtenir des points de différents genres, etc.

Il y a énormément de choses à dire et je ne peux pas, malheureusement, tout aborder. Je tiens à terminer sur un point que j’ai beaucoup apprécié, c’est le fait que nos personnages (prophète et prêtres) prennent de l’âge. A un certain moment, vous allez découvrir que votre prophète redescend dans ses niveaux et qu’il est de moins en moins fort, et oui, c’est la vieillesse.

Pour les éléments Steam, il y a juste les copies écran qui fonctionnent. Pour le reste (succès et cartes), il faut patienter, ce qui est normal car Godhood est encore en accès anticipé.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est tout simplement super. Il y a plein d’excellentes idées. Par contre, au premier abord, je tiens à signaler que ce n’est pas simple. Beaucoup de fois, je me suis demandé ce que je devais faire… mais en cherchant et fouillant, j’y suis arrivé.

Alors, si vous aimez les jeux de simulation divine, je peux que vous conseiller d’acquérir Godhood dans la boutique de Steam. Ce sont des dizaines et des dizaines d’heures de jeu en perspective… ne vous inquiétez pas, il n’est pas possible de s’ennuyer avec ce jeu !

Godhood est disponible depuis le 10 juillet 2019 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). La version définitive est attendue pour fin 2019.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]