Isoland est un jeu d’aventure développé par le studio chinois Cotton Game et publié par Lilith Games.

C’est le premier jeu que je teste du studio Cotton Game. Mais, je vous rassure, ce studio a plusieurs jeux à son actif sur Steam et encore plus sur le marché chinois. Parmi les autres jeux qu’il est possible de trouver sur Steam, il y a la suite d’Isoland, Isoland 2.

Il semble que la série Isoland soit un portage du mobile vers l’ordinateur. C’est certainement possible, mais quand vous jouez à Isoland, rien ne l’indique. Le portage est très bien fait.

Pour la catégorisation, Isoland est plus exactement un jeu d’aventure de type point & click avec des mini-jeux.

Introduction à Isoland

Vous jouez le Docteur Cotton, un spécialiste reconnu des énergies extra-terrestres. Un de vos amis vous fait part d’évènements étranges s’étant déroulés sur une île du Pacifique et vous demande de voir ce qui se passe là-bas et de résoudre le ou les problèmes.

Est-ce que vous êtes prêt à aller de l’autre côté du monde pour mener une enquête parce qu’un ami vous le demande par courrier ? Bien sûr que non, il pourrait au moins téléphoner ! Et bien, bonne nouvelle pour vous, il vous a téléphoné et avec le courrier se trouve le billet pour aller sur l’île et une réservation pour 15 jours dans l’hôtel le plus proche… bref, vous qui n’avez pas pris de vacances depuis au moins 10 ans, voilà l’occasion !

Par contre, il y a une mauvaise nouvelle, si vous pensez partir en vacances et mettre votre cerveau au repos pendant 15 jours, c’est raté… vous allez devoir réfléchir et même beaucoup. D’ailleurs, après avoir débarqué, vous allez devoir trouver comment pénétrer dans le phare qui conditionne l’accès à l’île.

Dans quasiment chaque bâtiment, vous allez trouver un interlocuteur. Prenez le temps de discuter avec eux, ils vous donnent tous des indices pour progresser dans Isoland.

Quelques points autour du jeu

L’histoire se déroule presque tout le temps dans un des bâtiments. Il y a juste un moment sur la plage, mais ça ne dure pas puisque le bateau arrive dès que vous avez réparé le phare.

Une fois que vous avez terminé une zone (ou un bâtiment, si vous préférez), un petit message s’affiche. Une zone est terminée quand vous avez récupéré tout ce qui est récupérable et quand vous avez résolu l’ensemble des énigmes.

Je dois avouer que je me suis fait aider par une vidéo pour avancer dans le jeu, ça m’a permis de terminer complètement Isoland. Je ne l’ai pas fait, mais, il semble qu’il est possible de rejouer une seconde fois au jeu avec des modifications au niveau des énigmes.

Pour les éléments Steam, rien n’a été intégré sauf les copies écran. Je trouve ça décevant car les succès existent bien, en interne dans Isoland.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent. Le graphisme est fabuleux, la programmation et le bruitage sont bons, l’histoire est excellente, c’est plein d’idées et la jouabilité, il n’y a rien à redire. Je n’ai que deux reproches à faire : 1/ la mauvaise traduction du français (mais ça a au moins le mérite d’exister donc, merci) et 2/ l’absence d’intégration des succès de Steam.

Alors ? Faut il acheter ou non Isoland dans la boutique de Steam ? Pour moi, il n’y a aucune hésitation à avoir, le jeu coûte 79 centimes, ça serait un crime contre le monde des jeux vidéo de ne pas posséder Isoland dans votre ludothèque.

Isoland est disponible depuis le 2 mai 2018 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]