Warhammer 40.000: Mechanicus est un jeu de tactique développé par le studio français Bulwark Studios et publié par Kasedo Games.

Avant de parler du jeu en lui-même, voici quelques remarques sur le studio ayant développé le jeu et l’éditeur. Voici la seconde réalisation de Bulwark Studios (enfin, la seconde sur Steam), la première étant Crowntakers (sorti le 7 novembre 2014) déjà publiée par Kasedo. Justement, Kasedo Games est l’éditeur de plusieurs jeux indépendants de qualité dont Warhammer 40.000: Mechanicus.

Créé par Games Workshop, le monde de Warhammer 40.000 se déroule dans un futur très très lointain, à l’opposé du monde de Warhammer qui lui se déroule dans le passé, dans un monde médiéval fantastique. C’est de la science fiction. L’élément principal de Warhammer 40.000 est la trahison de l’Empereur par son fils préféré Horus manipulé par les dieux du Chaos.

Avec Warhammer 40.000: Mechanicus, le jeu concerne l’Adeptus Mechanicus, une organisation dont le siège est situé sur Mars chargée de la fabrication des armes, des armures, des véhicules, des titans, des vaisseaux, bref, tout ce qui est technologique.

Introduction à Warhammer 40.000: Mechanicus

Le Magos Dominus Faustinius est votre supérieur. Vous arrivez sur la planète Silva Tenebris, une propriété des Nécrons. La science étant le moteur de l’Adeptus Mechanicus, vous cherchez à tirer le maximum d’informations de la planète.

Pour rappel, les Nécrons sont une race extra-terrestre de robots de combat. Ils sont technologiquement très avancés.

La première mission d’exploration que vous avez envoyé a réveillé un chef nécron (l’Amiral du Vide Agrolekh), désormais, il faut agir en conséquence. Le Magos Dominus Faustinius est accompagné de plusieurs conseillers, chacun vous proposant des missions. Suivez les missions les moins dangereuses au début pour acquérir de l’expérience et du matériel qui vous rendra plus efficace ensuite. Je vous rassure, très vite vous allez tomber sur de gros morceaux qui ne se laissent pas faire.

Lorsque vous explorez une zone, vous avez le choix de vos déplacements. Il y a, bien souvent, un événement aléatoire qui se déroule dans chaque pièce, vous avez alors le choix entre plusieurs actions.

Quand vous tombez face aux nécrons, il y a d’abord vos deux mages sur le terrain qui sont suivis par la suite par vos unités de base au rythme d’un tous les tours.

Quelques points autour du jeu

Les blessures que vous vous prenez vous suivent pendant toute la mission. Une fois celle-ci terminée, vos unités sont soignées automatiquement.

Pendant la mission, en fouillant bien, vous pouvez tomber sur de la Pierre Noire. Celle-ci est importante car c’est elle qui permet d’améliorer vos deux magos (au début) et d’acquérir ainsi de nouvelles disciplines.

Les combats sont un élément important de Warhammer 40.000: Mechanicus. Un magos peut se déplacer, tirer sur l’ennemi, se mettre à côté de son adversaire et le frapper. Pour effectuer autant d’actions, il est obligatoire d’avoir des points de connaissance. Ces points, vous les obtenez selon vos actions.

Une dernière chose, les Nécrons, une fois tué peuvent ensuite se relever et reprendre le combat (sauf si vous faites un critique), il est bon de les achever une seconde fois quand ils sont à terre.

Warhammer 40.000: Mechanicus compte tous les éléments importants de Steam : les succès, les cartes et la possibilité de faire des copies écran.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent. Vous avez dedans les compétences du studio Bulwark liées à l’histoire passionnante du monde de Warhammer 40.000. Le côté tactique prime mais vous retrouverez tout de même de légers éléments de jeu de rôle.

Alors, c’est évident que je vais vous conseiller d’acheter Warhammer 40.000: Mechanicus dans la boutique de Steam, c’est un jeu extraordinaire qui permet de découvrir un peu mieux l’Adeptus Mechanicus.

Warhammer 40.000: Mechanicus est disponible depuis le 15 novembre 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]