Close Combat: The Bloody First est un jeu de tactique en temps réel développé et publié par le studio italien Slitherine Ltd.

La première des choses, c’est que certains d’entre vous vont me faire remarquer que Close Combat: The Bloody First fait tout le temps référence à Matrix Games et non pas à Slitherine. Et bien, sachez que ces deux sociétés ont fusionné et qu’aujourd’hui, ce sont deux noms différents faisant référence à la même structure.

Close Combat: The Bloody First est le dernier jeu de la série Close Combat apparu pour la première fois en juillet 1996. C’est pour être plus exact le 17ème jeu de la série.

Ce qui caractérise la série Close Combat, ce sont les points suivants :
– le jeu se déroule pendant la Seconde Guerre Mondiale sur le front européen (et majoritairement le front ouest européen).
– c’est un jeu de tactique en temps réel (RTT) avec une vue du dessus
– enfin, vous prenez le contrôle de plusieurs petites unités (infanterie, artillerie, cavalerie, etc).

Introduction à Close Combat: The Bloody First

Ce qu’il faut savoir sur ce jeu, c’est qu’il concerne l’affrontement des forces de l’Axe et celle des Alliés et plus particulièrement les troupes nazies et les troupes états-uniennes.

Pour les champs de batailles, c’est la campagne de Tunisie, la campagne d’Italie (et plus particulièrement celle de Sicile) et la campagne de France (et plus spécifiquement celle de Normandie). Vous pouvez jouer le jeu dans son intégralité ou bien jouer une des trois campagnes au choix ou encore jouer une bataille spécifique de n’importe quelle campagne. Il y a au total 14 batailles en Tunisie et 11 batailles pour la Sicile et autant pour la Normandie.

Désolé, mais je me dois d’insister sur ce point, Close Combat: The Bloody First est un jeu de type RTT (tactique en temps réel). C’est à dire que le temps que vous prenez à peser le pour et le contre pour déplacer une unité, l’ordinateur lui a évalué son intérêt ou non pour bouger / attaquer / laisser en défense chacune de ses unités.

Chacune des batailles a ses propres objectifs, ça peut être de prendre une position, de tenir celle que vous avez, etc.

Quelques points autour du jeu

La clé de la réussite d’une bataille dans Close Combat: The Bloody First, c’est de bien gérer les différentes unités et de les combiner ensemble en utilisant le point fort de chacune d’entre elles. De même, attaquer, attaquer et attaquer encore n’est pas, parfois, la meilleure solution. Il faut savoir parfois se retirer, piéger les unités ennemies et là, ré-attaquer.

Je pensais l’avoir mentionné plus tôt, mais sur les trois champs de bataille, vous n’êtes pas obligé de jouer uniquement les Alliés, vous pouvez aussi prendre le commandement des forces de l’Axe.

Je n’ai pas eu l’occasion de le tester, mais Close Combat: The Bloody First donne la possibilité de jouer en multijoueurs par Internet. Je suppose que chacun prend le contrôle d’un camp face à l’autre joueur.

Le jeu offre aussi la possibilité de créer son propre scénario, c’est génial. Par contre, je n’ai pas trouvé la possibilité de partager ce scénario sur Steam avec le Workshop, c’est triste !

Pour l’intégration des éléments Steam, il n’y a rien du tout sauf le fait que les copies écran fonctionnent. Pas de succès, pas de cartes et pas de partage sur le Workshop des batailles créées par les joueurs.

Ma conclusion

Globalement parlant, ce jeu indépendant est excellent et va faire plaisir à tous les joueurs aimant rejouer les batailles de la Seconde Guerre Mondiale. Si vous faites parti de ces joueurs, sachez que vous avez des centaines, voire des milliers d’heures de jeu en perspective avec l’ensemble des jeux de la série Close Combat.

Alors, oui, je vous recommande de posséder Close Combat: The Bloody First et de l’acheter dans la boutique de Steam. Mieux, je vous recommande de posséder un maximum de jeux de la série, mais bon, je ne suis pas sûr que les plus anciens jeux soient toujours disponibles et fonctionnels sur les ordinateurs actuels.

Close Combat: The Bloody First est disponible depuis le 3 octobre 2019 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]