NAIRI: Tower of Shirin est un jeu d’aventure de type point & click développé par le studio néerlandais Home Bear Studio et publié par Another Indie et HoundPicked Games.

Je ne sais pas si c’est la première réalisation de HomeBearStudio mais si c’est le cas, bravo. NAIRI: Tower of Shirin est dans tous les sens du terme un chef d’oeuvre. J’avais l’impression d’être dans un dessin animé interactif.

Comme tout jeu d’aventure, vous allez avoir des moments où il vous faudra naviguer entre plusieurs pièces pour trouver l’éléments qui vous permettra d’avancer dans votre histoire. De même, vous allez avoir aussi des mini-jeux à résoudre pour progresser dans le jeu.

Introduction à NAIRI: Tower of Shirin

L’histoire se déroule sur une autre planète où la science est quasi inexistante et la magie rare. C’est une planète où vivent des humains mais aussi des animaux humanoïdes (se tenant sur leurs pattes arrières et habillés comme des hommes).

Le personnage que vous jouez s’appelle Nairi, c’est une jeune fille humaine de 7 ou 8 ans. Ses parents sont les dirigeants de la ville. Alors qu’un coup d’état dirigé par l’armée renverse les parents de Nairi, celle-ci est exfiltrée par l’intendant de la famille (Sami), qui nous pouvons le supposer, se sacrifie pour Nairi.

Un ami de l’intendant doit sortir Nairi de la ville pour l’amener (nous le supposons) vers une autre ville où elle sera en sécurité. C’est un marchand et il la cache dans une caisse au milieu de ses marchandises. Malheureusement, il se fait attaquer et toutes ses marchandises, y compris Nairi, sont dérobées par des brigands.

Nairi découvre que ces brigands sont des chats, elle tente de s’échapper de leur repère puis, très vite, ils deviennent tous les meilleurs amis du monde. Nairi passe quelques mois avec eux et, inquiète pour ses parents, décide de retourner vers la ville pour découvrir ce que sont devenus ses parents.

Les brigands conseillent à Nairi de changer de tenue, de rentrer par la porte du quartier pauvre et de se diriger vers l’auberge du « Canard Sauvage » où elle devra prendre contact avec Rex (qui est un rat), c’est un ancien chef de gang. Il a toutes les relations qu’il faut pour savoir ce que sont devenus les parents de Nairi.

L’aventure commence sérieusement.

Quelques points autour du jeu

Rex va vous demander de l’aider dans une mission avant de s’occuper de la recherche de vos parents. Vous allez découvrir que votre pendentif (donné par votre mère) vous permet de rentrer en contact avec les habitants d’une ancienne civilisation habitant avant dans cette ville.

Aussi étrange que cela puisse paraître, je n’ai pas terminé NAIRI: Tower of Shirin. Je ne suis pas un spécialiste des jeux d’aventure. Par contre, j’ai lu les commentaires d’autres joueurs et il semble que NAIRI: Tower of Shirin soit le premier épisode et que la fin du jeu ne soit pas du tout la fin de l’histoire.

Pour les éléments Steam, les succès et les copies écran fonctionnent. Pour les cartes, elles devraient être accessible sous peu vu la qualité du jeu. La bonne nouvelle, c’est la traduction en 8 langues différentes dont le français. Merci !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est une vraie merveille. Même si c’est une histoire mettant en scène des chats et des enfants, ce jeu ne s’adresse pas du tout aux enfants, il y a beaucoup trop de textes. Je dirais que c’est plutôt pour les adultes avec une âme d’enfant.

Alors, bien sûr que je vous encourage à acheter NAIRI: Tower of Shirin dans la boutique de Steam ou celle de Nintendo Switch. De même que j’encourage le studio à sortir la suite et fin de l’histoire, ce n’est pas juste de ne pas sortir un jeu complet !

NAIRI: Tower of Shirin est disponible depuis le 29 novembre 2018 sur Steam (Microsoft Windows) et sur console (Nintendo Switch).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]