Woven est un jeu d’exploration développé par le studio néerlandais Alterego Games et publié par StickyLock Studios.

Le studio Alterego Games a plusieurs jeux à son actif, Woven est le second sur Steam et est tout simplement fabuleux. C’est un studio sur lequel il va falloir compter à l’avenir. Quand à StickyLock Studios, c’est le premier jeu qu’ils publient sur Steam.

Quand à la catégorisation, ce n’est pas simple. J’ai mis « jeu d’exploration » mais, quelque part, dans un jeu d’exploration, c’est un monde ouvert et il est possible d’aller où nous désirons amener notre personnage. Dans Woven, ce n’est pas vraiment la même chose puisqu’il y a qu’un seul chemin pour avancer dans le jeu, par contre, il est nécessaire d’explorer partout et de ne rien manquer !

Introduction à Woven

Si j’ai bien compris Woven, l’endroit où se déroule l’histoire est à l’origine un monde ultra robotisé et est désormais complètement recouvert de laines et de tissus… et mieux, les habitants sont aussi fait de laines et de tissus, enfin, ceux de ce nouveau monde.

Dans Woven, vous jouez Stuffy, un éléphant en peluche. Stuffy n’est vraiment pas futé, mais il a un coeur énorme comme tout et peut rester des heures à s’émerveiller devant une fleur. Un jour, Stuffy rencontre un objet en métal avec quelque chose d’à moitié coincé dedans, Stuffy barrit et ça dégage une sorte de drone intelligent qui s’appelle Glitch.

La première des choses que va faire Glitch, c’est de permettre à Stuffy d’être comme neuf, c’est à dire réparer ses accrocs et toutes les usures du temps et de ses explorations. Pour cela, Glitch va servir de clé aux machines robotiques que vous allez croiser.

A partir de ce moment, Glitch va accompagner Stuffy dans la découverte du monde et lui donner des conseils quand c’est nécessaire… tant mieux, Stuffy avait bien besoin d’un cerveau !

Quelques points autour du jeu

L’objectif, je pense que c’est découvrir le monde, mais, de mon côté, je m’en suis fixé un autre, c’est de récupérer toutes les textures possibles et pour cela, il faut regarder partout, c’est souvent sous la forme d’un petit carré d’une autre couleur que l’environnement et il y a aussi les animaux que vous croisez qui peuvent vous donner une texture.

Certaines machines vous permettent d’obtenir de nouvelles formes, il y a un mini-jeu assez simple à faire, vous verrez. Une fois le plan du nouvel animal acquis, il faudra aller dans une autre machine pour changer de forme et / ou de texture. Chaque forme d’animal a son propre cri et différents pouvoirs.

Notez que pour s’approcher de certains animaux, il est conseillé de prendre la même couleurs qu’eux.

Woven a tous les éléments Steam, ce qui est normal en soit. Vous pouvez donc retrouver les succès, les cartes et les copies écran. Quand aux traductions, il y en a cinq en tout dont le français qui est bien fait. Merci !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très bien fait et s’adresse à tout le monde, de l’enfant de 7 ans jusqu’au senior de 77 ans. Personnellement, j’apprécie énormément l’esthétique et la possibilité qui est donné de changer les formes et couleurs de la peluche.

Alors, oui, je vous conseille d’acheter Woven dans la boutique de Steam ou sur consoles si vous préférez jouer sur ce genre d’appareil.

Woven est disponible depuis le 15 novembre 2019 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) et sur consoles (PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch).

[Total : 3    Moyenne : 4.7/5]