Polyroll est un jeu de plateformes développé par les studios Spicy Gyro Games et Shiny Dolphin Games et publié par HOF Studios.

Que ce soit pour Spicy Gyro Games ou Shiny Dolphin Games, Polyroll est leur second jeu sur Steam, mais pour l’un comme pour l’autre, je n’ai jamais entendu parlé du premier. Pour l’éditeur HOF Studios, c’est une situation similaire avec Polyroll qui est le second jeu publié par le studio sur Steam !

Pour la catégorisation, c’est bien évidemment un jeu de plateformes. Vous allez devoir glisser, sauter et même glisser-sauter (ensemble) pour entre autres, sauter de mur en mur.

Polyroll est un jeu au graphisme retro.

Introduction à Polyroll

L’histoire se déroule dans un futur lointain très peu probable et plus spécifiquement dans le monde du petit, c’est à dire celui des insectes.

Déjà, sachez que les dernières races humaines ont compris l’importance de la transition démographique et le fait qu’il est préférable d’avoir une population de qualité plutôt qu’une population en quantité. La même chose est arrivée pour les insectes, enfin, pas aussi directement mais le résultat est le même.

Les insectes d’une manière globale ont évolué, ils sont devenus plus individuels (tout en gardant un esprit famille très poussé), plus intelligent et ils ont même muté.

Vous jouez une fourmi rouge, elle porte un casque et des sortes de tennis, elle s’appelle Polyroll. Tous les matins, à l’aube, elle va faire plusieurs kilomètres à pied pour garder la forme. Aujourd’hui, lorsqu’elle rentre, elle découvre que ses amis (d’autres fourmis de toutes les couleurs -nation arc en ciel-) sont enlevés par des … par d’autres insectes.

Polyroll n’a que deux solutions : 1/ soit oublier ses amis et continuer à vivre sa vie ou bien 2/ soit se lancer à leur poursuite tout en sachant que les chances de réussites sont minimes. Evidemment, vous choisissez la seconde solution sinon le jeu est déjà terminé !

Quelques points autour du jeu

Le monde que va découvrir Polyroll est hostile, il y a plein de pièges et plein d’ennemis. Heureusement, Polyroll est armé, lorsqu’il saute ou bien lorsqu’il glisse, il se met automatiquement en boule et se retrouve protégé par son casque. Toute collision entre Polyroll (sous forme de boule) et un ennemi se termine par la disparition donc la mort de l’ennemi. Attention, si Polyroll n’est pas en boule, c’est lui qui va perdre une vie sur les trois en sa possession au début.

Pour récupérer des vies, Polyroll doit ramasser des cristaux. Une fois que la barre à cristaux est pleine (elle est sur la gauche), Polyroll récupère une vie. Bien sûr, quand vous avez le nombre maximum de vies, il n’est pas possible d’en rajouter plus.

Une dernière chose, vous allez trouver ici ou là des bonus comme des plumes pour planer, des bombes pour bombarder, un bouclier pour ne pas sentir les piques, etc.

Pour l’intégration des éléments Steam, vous avez les succès qui sont disponibles et bien sûr les copies écran. Pour les cartes, j’espère que ça ne va pas trop tarder. Enfin, Polyroll est traduit en sept langues différentes, dont le français (et c’est bien fait), merci.

Ma conclusion

C’est un vrai plaisir de jouer à ce jeu indépendant. C’est une belle histoire, ce n’est pas trop violent, c’est bien fait, c’est donc un jeu qui s’adresse à tout le monde les plus petits comme les plus grands !

Alors, oui, je vous conseille d’acquérir Polyroll dans la boutique de Steam, ce sont des heures de jeu en perspective.

Polyroll est disponible depuis le 29 octobre 2019 sur Steam (Microsoft Windows) et sur console (Nintendo Switch).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]