Omen Exitio: Plague est un jeu d’aventure interactif développé et publié par le studio italien Tiny Bull Studios.

Tiny Bull Studios a plusieurs jeux à son actif principalement sur les plateformes mobiles. Omen Exitio: Plague est son premier jeu sur Steam.

Le classement de Omen Exitio: Plague est bien un jeu d’aventure interactif, c’est celui qui est utilisé pour les « livre(s) dont vous êtes le héros » ce qui correspond tout à fait au jeu dont nous allons parler maintenant.

La traduction de Omen Exitio: Plague donne :
– « omen » du latin en français « présage »,
– « exitio » du latin en français « destruction » et
– « plague » de l’anglais en français « peste »…
que des bonnes nouvelles !

Une dernière chose avant de parler du jeu et de son histoire, vous devez savoir que l’influence du maître à tous dans l’horreur (H. P. Lovecraft) est ce qui guide l’histoire d’Omen Exitio: Plague.

Introduction à Omen Exitio: Plague

L’histoire se déroule à la fin du XIXème siècle. Vous jouez un anglais, le Docteur Jake Huntington, qui après avoir perdu son épouse d’une maladie qu’il n’a pas su diagnostiquer donc guérir, s’est enrôlé dans les forces armées de sa majesté. Votre régiment est envoyé en Afrique et pendant le trajet, vous vous liez d’amitié avec un jeune irlandais alcoolique et un autre soldat d’origine italienne.

Le premier chapitre du jeu consiste à définir votre personnage. Le capitaine de votre unité va donner des ordres et selon vos décisions et donc actions, vous allez ajouter un point en force, agilité, médecine, etc. Ces points sont importants car ils vous permettront d’augmenter vos chances de réussir telle ou telle action dans l’aventure qui va suivre.

En Afrique, votre unité est envoyée par votre commandement enquêter sur le cas d’une étrange maladie qui se répand dans les tribus africaines. Vous visitez plusieurs de ces tribus et à un moment, vous êtes attaqué par les allemands (il semble que ce soit l’ennemi à l’époque) et tout le monde meure (y compris vos deux amis) sauf vous et votre capitaine. De votre côté, vous avez l’impression d’avoir attrapé l’étrange maladie mais, ce n’est pas le cas, enfin, pas vraiment.

Je ne vais pas tout vous raconter mais sachez que vous allez retourner à Londres, puis aller en Hollande puis aux Etats-Unis et enfin en Polynésie.

Quelques points autour du jeu

Je vais vous dévoiler la fin du jeu, ou presque. Si vous comptez y jouer, ne lisez pas le paragraphe suivant … bien que, ce qui compte, c’est l’histoire, non ?

Une secte compte utiliser Huntington comme catalyseur pour le retour d’un Grand Ancien et faire de la terre son terrain de jeu. Un autre Grand Ancien (le Messager) représentant le maître des Autres Dieux refuse cette situation et va vous aider, c’est à vous de faire les bons choix.

Pour les éléments Steam, vous trouverez dans Omen Exitio: Plague les succès et les copies écran. J’espère que les cartes vont suivre. Sinon, le jeu est disponible que dans deux langues : anglais et italien !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent. J’avoue que c’est surtout l’histoire que j’adore, le fait de pouvoir suivre différents chemins, prendre des décisions (qui fonctionnent ou pas) et déboucher sur tel ou tel dénouement en fonction des choix effectués.

Alors, oui, bien sûr, je vous recommande vivement d’acheter Omen Exitio: Plague dans la boutique de Steam… surtout si vous aimez tout ce qui est horreur et l’univers de Lovecraft !

Omen Exitio: Plague est disponible depuis le 5 mars 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]