Paranoia: Happiness is Mandatory est un jeu de rôle développé par le studio irlandais Black Shamrock et le studio français Cyanide Studio et publié par Bigben Interactive.

Je dois reconnaître que j’ai découvert le studio Black Shamrock avec ce jeu. Concernant le studio Cyanide, il est difficile de ne pas en avoir entendu parlé, ils ont beaucoup d’excellents jeux à leur actif et j’ai déjà eu l’occasion d’en tester quelques-uns sur Graal.fr. Quand à Bigben, c’est un éditeur français incontournable.

Comme vous pouvez le voir, Paranoia: Happiness is Mandatory a tout pour être un jeu fabuleux et je peux me dire sans me tromper que la mission est réussie.

Pour la catégorisation, Paranoia est sans conteste un jeu de rôle dont l’histoire se situe dans un futur lointain, un futur où la destinée de l’être humain est entre les mains de l’Ordinateur (oui, avec un grand O !).

Introduction à Paranoia: Happiness is Mandatory

Avant de vous parler du jeu, je vais m’épancher pendant quelques lignes sur ma vie au siècle dernier. Dans ma très grande jeunesse, je jouais aux jeux de rôle (non, non, pas sur ordinateurs mais autour d’une table avec d’autres entités humaines, des dés, des papiers et des crayons) et le premier que j’ai découvert, c’est Dungeons & Dragons suivi de Call of Cthulhu puis … Paranoia ! Vous comprenez donc que la sortie du jeu Paranoia: Happiness is Mandatory m’a fait vraiment plaisir.

L’histoire se déroule dans le futur (oui, c’est de la science fiction). L’humanité a surement, pour une raison ou un autre, recommencé à se taper dessus et une fois de plus, ça a du être plutôt catastrophique. La solution, donner les clés de la destinée humaine à une intelligence artificielle, enfin, c’est la solution retenue par le Complexe Alpha.

L’Ordinateur a très bien fonctionné à son commencement mais, petit à petit, les choses ont commencé à partir en couille. Aujourd’hui, l’Ordinateur est devenu complètement paranoïaque et il transmet sa paranoïa aux unités humaines qui ne font désormais plus confiance à personne et bien souvent même pas à elles-mêmes. Pourtant, et c’est là que c’est étrange, l’Ordinateur n’a pas dévié de sa mission, il travaille toujours à la recherche du bonheur pour les humains du complexe.

Quelques points autour du jeu

La première nouvelle, je ne sais si elle est bonne en soit, c’est que vous êtes totalement remplaçable, en effet, vous êtes un clone. De plus, à force de produire du clone à la chaîne, certains ont développé des pouvoirs de mutant, c’est le cas pour vous !

Pour éviter que les choses partent de travers, l’Ordinateur a ultra compartimenté la société du complexe Alpha. Au commencement de votre nouvelle vie, vous êtes un rouge, c’est quasiment le rang le plus bas. Attention de ne pas aller dans une zone qui n’est pas de votre couleur ou vous risquez d’être recyclé.

Votre première mission est d’aller récupérer un robot de nettoyage expérimental dans les profondeurs du complexe. Une précédente équipe a été envoyée et elle ne donne plus signe de vie. Vous êtes nommé chef du groupe. Je vous préviens, ça va tirer dans tous les sens !

Pour les éléments Epic Games, je suis désolé, mais ça n’existe pas que ce soit les succès, les cartes et même les copies écran. Il faut utiliser la fonctionnalité de Windows pour faire des captures. Quand à la traduction française, elle est disponible (et c’est normal quand l’éditeur est français !).

Ma conclusion

Comme vous pouvez le constater, ce sont mes premières impressions de ce jeu indépendant et pour tout dire, elles sont excellentes. Si jamais vous avez envie que je vous parle plus du jeu, de l’histoire, de ses possibilités, je suis partant pour faire un second test de Paranoia: Happiness is Mandatory.

Alors, est-ce que vous devez acheter ou non ce jeu ? La réponse est facile, bien sûr qu’il faut faire l’acquisition de Paranoia: Happiness is Mandatory, si vous aussi vous avez connu le jeu de rôle papier, vous y retrouverez la même ambiance car c’est très bien réussi. Et si vous n’êtes pas de l’époque des dinosaures, soyez de celle de l’Ordinateur en plongeant dans ce très bon jeu !

Paranoia: Happiness is Mandatory est disponible depuis le 5 décembre 2019 sur Epic Games Store (Microsoft Windows) et est attendu courant 2020 sur Steam.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]