The Disguiser Of Fate est un jeu de rôle (JRPG) développé par le studio chinois Windward Birds et publié par XNZONE.

C’est le premier jeu du studio Windward Birds que j’ai l’occasion de jouer, mais ils en ont déjà une petite dizaine sur Steam, ce sont donc des professionnels du jeu de rôle. Quand à l’éditeur XNZONE, sur Steam, ils publient principalement les jeux du studio.

Pour la catégorisation de The Disguiser Of Fate, nous sommes tous d’accord pour dire que c’est un jeu de rôle et plus particulièrement un jeu de rôle japonais (ou en anglais, un JRPG).

Introduction à The Disguiser Of Fate

Le personnage que nous jouons, nous ignorons tout de lui. Il débarque sur une île (je suppose) volcanique, avance dans des montagnes puis s’enfonce dans une caverne où il découvre un cercueil. Courageux ou inconscient, il décide d’ouvrir le cercueil pour se retrouver face à face avec un … masque. Et oui, je m’attendais aussi à un monstre ! Une voix au fond de lui l’encourage à mettre ce masque, ce qu’il fait.

Il oublie alors qui il est et la raison de sa présence dans ce lieu. Il se retrouve équipé d’une armure noire des pieds à la tête avec … le masque sur le visage. Et surtout, il n’est plus dans la caverne mais dans une région inconnue et verdoyante.

Notre héros avance, affronte sans difficulté des créatures sauvages (il sait combattre, possèdes des coups spéciaux et même des sortilèges) et tombe sur une petite ville. Sur la place centrale, c’est un jour spécial puisqu’un marchand d’esclaves a décidé de liquider son stock.

La dernière esclave, que personne ne désire acheter, vous en faites l’acquisition à un petit prix. Vous lui rendez sa liberté mais celle-ci refuse et décide de vous accompagner. Elle s’appelle Air et va sauver plus d’une fois votre vie.

Quelques points autour du jeu

Votre personnage, le héros masqué, est un combattant. Air est plutôt une soigneuse. Si vous attaquez avec elle, il y a beaucoup de chance qu’elle rate son attaque, la seule solution, c’est de lancer un sortilège (elle possède « boule de feu ») ou alors de l’utiliser pour ce qu’elle sait principalement faire, soigner.

Dès que vous êtes en ville, achetez des potions de soin, tout au moins tant qu’Air n’a pas un niveau suffisant. J’ai affronté plusieurs fois de suite des scorpions et ils ralentissent avec leur attaque le combattant ce qui fait que le héros se mange plein de dégâts mais surtout, ils l’empoisonnent. Je pensais que le poison allait disparaître à la fin du combat, mais non, il reste et fait baisser rapidement vos points de vie. Si vous n’avez pas acheter la bonne potion dans un magasin avant, c’est rapidement la fin !

Les combats, c’est incontournable car ça vous permet de monter de niveau rapidement, d’obtenir parfois du butin, bref, de vous préparer pour la suite… si vous ne mourrez pas avant !

Pour les éléments Steam, les succès et les copies écran fonctionnent sur The Disguiser Of Fate. Les cartes… il faut attendre. Notez que le jeu est disponible dans 3 langues uniquement avec juste l’anglais comme langue occidentale.

Ma conclusion

J’ai pris du plaisir à jouer avec ce jeu indépendant. Graphiquement, il est bien fait, la musique est excellente et la programmation soignée. Quand à l’histoire, elle est très bonne. Vous me suivez, c’est un bon jeu.

Alors ? C’est évident qu’il vous faut acheter The Disguiser Of Fate dans la boutique de Steam. Pour les passionnés de jeux de rôle japonais, vous n’allez pas le regretter et puis, le prix est très attractif puisque le jeu ne coûte que 2,39 euros, ce qui est très très abordable.

The Disguiser Of Fate est disponible depuis le 19 décembre 2019 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]