11-11 Memories Retold est un jeu d’aventure développé par le studio anglais Aardman Animations et le studio français Digixart et publié par Bandai Namco Entertainment Europe.

Concernant le studio Digixart, 11-11 Memories Retold est leur second jeu sur Steam et, étrangement, c’est, pour le studio Aardman Animations, aussi le second jeu sur Steam. Quand à l’éditeur Bandai Namco, même si c’est impossible de discuter avec eux au niveau français, c’est une société japonaise incontournable (d’ailleurs, un test d’un autre de leurs jeux va suivre prochainement).

Pour la catégorisation, 11-11 Memories Retold est définitivement un jeu d’aventure historique mais j’aurais aussi pu le classer comme un simulateur de marche. Historique car le jeu tourne autour de la Première Guerre Mondiale, celle que les historiens appellent la Grande Guerre.

Introduction à 11-11 Memories Retold

Je ne vais pas vous faire un cours d’histoire sur la Première Guerre Mondiale, sachez juste que lors de cette guerre, il y avait d’un côté les méchants (Allemagne, Autriche-Hongrie, Turquie, …) et de l’autre les gentils (France, Britannique, Russie, Japon, Italie… et sur la fin, les Etats-Unis). Notez que le Canada était alors une colonie britannique, donc, lors de l’entrée en guerre de l’Angleterre, tout son empire a suivi.

La Grande Guerre se déroulait sur plusieurs fronts, étant français, c’est normal que nous parlons plus du front qui nous concerne. Dans 11-11 Memories Retold, nous allons suivre un soldat canadien et un soldat allemand.

Le soldat canadien est un jeune homme et s’appelle Harry Lambert. Il travaille comme photographe dans une boutique et il est amoureux de la fille de son patron. Un officier en permission le convainc que l’uniforme est le meilleur outil pour draguer une femme, il l’encourage donc à s’engager comme photographe de guerre.

Le soldat allemand est de son côté un homme et s’appelle Kurt Waldner. Il est marié et a deux enfants dont un fils parti sur le front. Alors qu’il travaille comme ingénieur dans une usine fabriquant des zeppelins, il apprend que l’unité où se trouve son fils a été accrochée et que plusieurs soldats sont portés disparu… dont son fils. Il décide donc de s’engager pour voir s’il peut le retrouver ou au moins savoir s’il est toujours vivant.

Chacun des deux soldats a des compétences spécifiques. Le canadien est photographe, vous allez donc devoir à plusieurs moments prendre des photos. L’allemand, de son côté, manipule les choses que ce soit des appareils électriques ou des caisses.

Quelques points autour du jeu

Avec 11-11 Memories Retold, vous n’avez pas la possibilité de suivre l’histoire d’un soldat puis l’autre histoire ensuite. Le jeu est décomposé en plusieurs petites scènes se déroulant alternativement avec le canadien et l’allemand. Ce sont des moments de leur vie.

La musique du jeu est tout simplement exceptionnelle mais c’est normal, l’auteur est Olivier Derivière, un des meilleurs compositeurs de musique de jeux vidéo de ce siècle.

Le graphisme de 11-11 Memories Retold est aussi exceptionnel. Il me fait penser aux peintures réalisées par les peintres impressionnistes (un courant de peinture datant de la fin du XIXème siècle).

Enfin, concernant les éléments Steam du jeu, tout y est … succès, cartes et copies écran. Pour la traduction, le jeu est disponible dans 9 langues différentes, dont le français. Merci.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant m’a énormément plu, vous avez du vous en rendre compte. Hmmm… même s’il est produit par un gros éditeur, ça reste tout de même un jeu indépendant, enfin, il en a l’esprit !

Alors, bien sûr que je vous conseille d’acquérir 11-11 Memories Retold dans la boutique de Steam, c’est un jeu qu’il vous faut posséder.

11-11 Memories Retold est disponible depuis le 9 novembre 2018 sur Steam (Microsoft Windows) et sur consoles (PlayStation 4 et Xbox 1).

[Total : 1   Moyenne : 1/5]