Chasm est un jeu de plateformes développé et publié par le studio Bit Kid, Inc.

C’est le premier jeu du studio Bit Kid sur Steam (mais, si j’ai bien compris, un autre jeu a été développé avant) et franchement, c’est une réussite dans tous les sens du terme.

Pour la catégorisation, je penchais à un jeu d’action au début mais c’était au début. Même s’il y a énormément de combats, ce qui prédomine, ce sont les déplacements de plateforme en plateforme, sauter, double sauter, sauter sur les murs… bref, du « sauté » à toutes les sauces.

Un point à signaler, comme vous le savez, je me considère comme un réfractaire aux jeux avec un graphisme pixelisé / rétro. Il est possible de faire un très bon jeu sans vouloir copier ce qui se faisait sur C64 ou Amstrad ! Donc, Chasm a un graphisme légèrement pixelisé et en soit ce n’est pas très beau mais, il faut l’admettre (ok, je l’admet) globalement, c’est quand même bien fait. Les décors, les personnages, tout est beau et il n’y aurait pas cette pixelisation, ça serait merveilleux !

Introduction à Chasm

Le héros du jeu s’appelle … comme vous voulez, c’est vous qui choisissez son nom en tout début du jeu. Vous êtes un jeune cadet dans une forteresse du Royaume Guildéen et votre objectif est de devenir un chevalier au service de votre Roi.

Le Commandant de la forteresse vous fait appeler. L’ensemble des chevaliers sont en mission loin de la forteresse et le Maire d’un petit village a besoin d’aide, un monstre est apparu dans la mine provoquant l’arrêt du travail pour les mineurs. Comme cette mine fournie la forteresse en charbon, les mineurs doivent reprendre au plus vite leur boulot. Donc, le Commandant a décidé de vous envoyer pour traiter au mieux ce petit problème. Vous récupérez une épée dans l’armurerie et c’est parti.

Une fois arrivé dans le village, vous découvrez que celui-ci est désert sauf un vieil homme à moitié sourd. C’est le Maire et il vous apprend que désormais, ce sont une multitude de monstres qui occupent la mine et, pire, un soir, tous les habitants du village ont disparu. Il suppose que ceux-ci ont été enlevés par les monstres.

Il ne vous reste plus qu’à descendre dans la mine, de l’explorer de fond en comble, de combattre les monstres (et attention, quand vous changez d’écran et que vous revenez sur vos pas, tous les monstres sont revenus… immortels ?), de combattre les chefs, de récupérer les trésors et de monter de niveau. Tout ça est génial, ce qui l’est moins, c’est qu’il va falloir sauter, sauter encore, double sauter, etc.

Quelques points autour du jeu

En libérant les quelques habitants du village, vous allez délivrer les commerçants qui vont s’installer dans l’auberge. Vous allez pouvoir alors interagir avec eux et faire l’acquisition d’équipements de meilleure qualité ainsi que des sortilèges.

La mine est immense, elle compte six zones qu’il faudra parcourir de long en large avec pour chacune, son chef à affronter.

Pour les éléments Steam, vous pouvez tous les retrouver dans le jeu, que ce soit les succès, les cartes et les copies écran. Pour la traduction, il y a sept langues de disponible dont le français. Merci !

Ma conclusion

Quoi qu’en pensent certains, ce jeu indépendant est excellent. Ce qu’il faudrait maintenant, c’est la sortie de plusieurs extensions rajoutant des suites à la campagne pour accompagner le héros dans sa progression.

Alors, il faut acquérir ou non Chasm ? Personnellement, je vous encourage à l’acheter dans la boutique de Steam, ce jeu mérite d’être dans votre ludothèque.

Chasm est disponible depuis le 31 juillet 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) et sur consoles (PlayStation4, Xbox One et Nintendo Switch).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]