A Long Way Down est un jeu de cartes de combat développé par le studio français Seenapsis Studio et publié par Goblinz Studio.

Concernant Seenapsis Studio, c’est leur premier jeu et le résultat est tout simplement impressionnant. Vous allez trouver dans A Long Way Down tout ce que nous aimons… bon… tout ce que j’aime dans un jeu. C’est ce que je vais vous montrer dans ce test. Quand à Goblinz Studio, ce n’est plus la peine de les présenter, ils sont excellents aussi bien en tant que développeur que comme éditeur. D’ailleurs, je tiens à rappeler que Seeds of Resilience publié par Goblinz Studio est classé par Graal.fr comme le 5ème meilleur jeu indépendant de l’année 2019.

Pour la catégorisation, il y a des éléments de « jeu de stratégie », des élément de « jeu de rôle » et aussi des éléments de « jeu de cartes de combat ». Sachant que les combats sont un point important d’A Long Way Down, j’ai retenu la dernière catégorie pour la classification.

J’ai failli oublier, lorsque j’ai joué à A Long Way Down, le jeu était en accès anticipé donc potentiellement non terminé (mais là, à moins que ce soit à la fin du jeu, je ne m’en suis pas rendu compte !).

Introduction à A Long Way Down

La question que beaucoup de personnes se posent est … Que se passe-t-il après la mort ? A Long Way Down apporte une réponse.

Sam est un jeune métis (européen/africain). Il est né et mort en Amérique au sein de la communauté d’origine africaine. A la suite de son décès, il n’a pas atteint sa destination finale et se retrouve au « purgatoire » (une zone entre la vie et la mort). C’est vous qui allez jouer Sam et pour vous aider, une sorcière (la Ma’Bri) va communiquer avec vous à partir du monde des vivants et vous donner des conseils.

Dans chaque zone du « purgatoire », vous avez des objectifs à remplir avant de trouver la porte de sortie vers la zone suivante. Vous allez aussi trouver des cartes qui vous permettent de construire votre trajet vers vos quêtes et aussi la sortie. De même, vous allez trouver régulièrement des esprits perdus qu’il faudra affronter et de temps en temps, des trésors (cartes -déplacement ou combat-, équipements, poudre, …).

L’équipement, ça peut être des armures ou des armes. Quand à la poudre, elle permet d’améliorer les cartes que vous utiliserez pendant les combats.

Justement, les combats… quand vous affrontez un esprit perdu, vous avez trois actions contre lui. Vous piochez alors dans les cartes que vous avez en main pour agir. Il y a des cartes de défense, des cartes d’attaque, d’autres de soin et d’amélioration. A chaque victoire, vous obtenez des trésors.

Quelques points autour du jeu

Attention, Sam n’est pas immortel… même dans le « purgatoire ». A chaque combat, il perd de la « vie » et celle-ci ne se régénère pas à la fin du combat. Quand vous n’avez plus de vie, vous mourrez une nouvelle fois et là, vous atteignez votre destination !

Dans certaines zones, vous allez rencontrer des âmes errantes (tout comme vous). Vous pouvez sympathiser avec, elles vous accompagnent alors dans la zone, mais, à priori, ne peuvent pas vous suivre quand vous changez de zone !

Pour les éléments Steam, et bien, je dois dire qu’il y a tout : succès, cartes et copies écran. Quand à la traduction, elle est effective dans 6 langues, dont bien évidemment le français !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent dans tous les sens du terme. Graphisme, musique, programmation, jouabilité et idées…. oui, il y a beaucoup d’idées et même un brin de philosophie.

Alors ? Mais qu’attendez-vous ? Pour certains jeux en accès anticipé, il y a de quoi être circonspect, mais là… il faut foncer et acheter sans tarder A Long Way Down dans la boutique de Steam (en plus, le prix est très correct, donc, aucune raison de se priver) !

A Long Way Down est disponible depuis le 16 janvier 2020 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) et pour courant 2020 pour la version définitive.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]