Here Be Dragons est un jeu de stratégie développé et publié par le studio polonais Red Zero Games.

Ce jeu est la première réalisation du studio et, sincèrement, c’est très bien fait. Je suis curieux de voir leurs prochaines productions.

Pour la catégorisation, c’est bien un jeu de stratégie auquel j’ajouterais une petite pincée d’histoire et une grosse d’humour.

Après avoir regardé la bande annonce et le titre (que j’ai survolé très rapidement), je m’étais auto-persuadé que le titre était « Here Be Dagon ». Quelque part, c’était plausible, Dagon est un dieu poisson (un Grand Ancien) provenant de l’oeuvre d’H. P. Lovecraft et ça correspond à l’histoire. Mais non, c’est « Dragons » le dernier mot… d’ailleurs, je me demande bien pourquoi ?!?

Introduction à Here Be Dragons

Tout le monde s’imagine que Christophe Colomb a découvert le Nouveau Monde le 12 octobre 1492, et bien … c’est vrai ! MAIS tout le monde oublie qu’avant Christophe Colomb, il y a eu des bateaux, des capitaines et des marins qui l’ont précédé et ont combattu tous les monstres marins possibles et imaginables (et d’ailleurs aussi inimaginables).

Vous jouez le capitaine d’un de ces bateaux. Vous affrontez pour commencer des baleines, des tritons et même des pirates. Les combats sont l’élément le plus important de Here Be Dragons.

Votre (mais aussi vos car vous allez développer votre flotte et posséder plusieurs bateaux très rapidement) bateau a trois éléments importants : les points de vie, la défense et l’attaque.

Evidemment, quand vous avez zéro point de vie, votre bateau coule et c’est perdu. La défense, c’est votre protection, elle enlève ses points à l’attaque ennemie. Quand à votre attaque, pour savoir les dégâts que vous faites, il faut ôter la défense de votre adversaire.

A chaque tour dans l’attaque, il y a un lancé de dés à six faces (autant de dés que de bateaux). Vous choisissez votre dé tout en sachant que le plus petit nombre (si vous avez deux bateaux, additionnez les deux dés) est celui qui a l’initiative.

Bonus, si vous choisissez le chiffre un, vous gagnez un point en défense et si vous retenez le six, vous gagnez un point en attaque.

Ensuite, celui qui a la plus petite initiative attaque le premier puis l’autre et ainsi de suite jusque vous gagnez ou perdez.

Quelques points autour du jeu

Dans l’océan, vous trouverez parfois des bouteilles. Cliquez dessus. Vous pourrez par la suite utiliser ces bouteilles à votre avantage. Par exemple, au début, si vous dépensez trois bouteilles, vous pouvez relancer un dé une fois !

Si vous vous demandez pourquoi l’histoire commence dans une taverne, et bien, ce sont des marins qui racontent l’histoire moins connue de ceux qui ont précédé Christophe Colomb et les combats qu’ils ont mené.

Pour les éléments Steam, vous trouverez pour l’instant les succès et les copies écran. Je suppose que les cartes ne vont pas tarder car le jeu les mérite. Par contre, pour la traduction, Here Be Dragons est disponible uniquement en anglais et en polonais (ce qui est normal puisque les auteurs sont polonais !).

Ma conclusion

Ce que j’apprécie dans ce jeu indépendant, c’est son originalité. Tout est bien fait (que ce soit le graphisme, la musique, la programmation et même l’histoire) et j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec.

Alors, c’est évident, je vous encourage vivement à acheter Here Be Dragons dans la boutique de Steam. Vous allez bien vous amuser, c’est sûr !

Here Be Dragons est disponible depuis le 30 janvier 2020 sur Steam (Microsoft Windows et Mac). Par la suite, il devrait sortir sur les plateformes mobiles ainsi que sur Nintendo Switch.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]