Windmill Kings est un jeu de stratégie en temps réel (RTS) développé et publié par le studio serbe Bigosaur.

Vous vous rappelez du studio Bigosaur ? J’avais eu l’occasion, il y a un peu moins de deux ans de cela, de tester un de leurs jeux. Aujourd’hui, j’ai avec Windmill Kings, leur dernière création entre les mains et je dois dire que j’ai beaucoup aimé !

Pour la catégorisation, j’ai retenu « jeu de stratégie ». Il y a une époque, j’aurais mis « jeu d’attaque » par opposition aux jeux de défense où il faut se protéger des attaques plus ou moins nombreuses des adversaires. Ici, pour gagner, il faut être le plus rapide et le plus fort en attaquant et terrassant l’adversaire.

Introduction à Windmill Kings

Dans le menu principal, il y a trois modes de jeu différents : 1/ la campagne et jouer seul, 2/ une bataille contre un autre joueur et 3/ une bataille contre l’ordinateur. J’ai joué la campagne.

Le Roi Rouge a besoin d’aller très rapidement à ses moulins pour voir ce qui retarde l’approvisionnement du chateau. Il convoque son Magicien Rouge et exige d’être téléporté sur le champs. Le magicien lui demande de se déshabiller car les vêtements, la couronne, l’épée, … sont autant de facteurs déstabilisants risquant de provoquer une modification de la réalité. Le Roi Rouge refuse et exige d’être téléporté de suite, sinon …

Le Magicien s’exécute et le Roi Rouge arrive à ses moulins tout en bleu. Il décide que désormais la couleur du royaume n’est plus le rouge mais le bleu ! Quand un second roi arrive, lui est en rouge. Deux rois pour le même royaume ! Le nouveau Roi Rouge est déclaré comme étant le faux roi et il s’échappe avec quelques soldats.

La partie commence. Vous jouez le Roi Rouge. Il va falloir au début recruter du monde, obtenir des sortilèges, débloquer des fonds et quand vous êtes prêt, aller attaquer le chateau du Roi Bleu. Mais pour commencer, il faut prendre en tout premier une église pour que des prêtres soigneurs vous suivent.

Deux bâtiments se font face, le votre et celui de votre ennemi (en l’occurence, pour la première attaque, celui des prêtres soigneurs). Vous commencez avec un petit pactole ce qui vous permet de produire rapidement vos premiers soldats. Ensuite, régulièrement, de l’or tombe et donc vous pouvez créer de nouvelles unités. Très vite, vous prenez le bâtiment ennemi et les prêtres soigneurs vous rejoignent.

Quelques points autour du jeu

Quand tout est débloqué, vous pouvez acheter des soldats, des archers, des soigneurs et des assassins, sur deux niveaux. Dans le second niveau, ce sont les mêmes unités plus fortes mais coutant quasiment le double. Vous avez accès aussi à quatre sortilèges : une pluie de boules de feu, une paralysation globale des unités pour 10 secondes, un tremblement de terre sur le bâtiment ennemi et l’invocation d’un géant.

Les suggestions pour Bigosaur concernant Windmill Kings :
– ça serait bien de déplacer le bâtiment des deux ennemis pour laisser construire des extensions sur l’arrière comme par exemple la ferme qui donnerait de l’or au lieu de faire tomber celui-ci tout seul !
– ça serait une bonne idée de sortir une extension (un DLC) avec un Roi Vert et un Roi Jaune en plus où ces deux rois ont des unités et des sortilèges différents !

Pour les éléments Steam, les succès et les copies écran sont fonctionnels. Les cartes ne sont pas encore disponibles mais je pense que ça ne va pas tarder. Enfin, pour la traduction, il n’y a pas le français !!

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très bien. J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec et j’espère sincèrement que le studio va nous sortir quelques extensions pour prolonger le plaisir de jouer avec leur jeu.

Alors, bien évidemment que je vous conseille d’acheter Windmill Kings dans la boutique de Steam, en plus, le prix du jeu est vraiment très abordable (3,99 euros). Pourquoi s’en priver !

Windmill Kings est disponible depuis le 30 janvier 2020 sur Steam (Microsoft Windows) et sur console (Nintendo Switch).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]