StretchBot est un jeu de plateformes développé et publié par le studio canadien M5 Games.

Ce jeu est la première création du studio et, franchement, c’est une belle réussite qui laisse présager des jeux intéressants en provenance de M5 Games dans les années à venir. Il faut rester motivé !

Pour la catégorisation, il y a aucun doute dessus, c’est bien un jeu de plateformes. Dans StretchBot, vous allez sauter, voltiger, sauter encore, grimper et même dans les niveaux où il faut courir, il y a toujours des sauts … avec tout ça, nous pouvons être d’accord que c’est bien un jeu de plateformes.

Introduction à StretchBot

Sur cette planète, il y a un minerai qui a tellement de valeur que les humains sont prêts à tout pour récupérer le minerai… même à faire mourir la planète.

Aujourd’hui, la planète est une décharge à ciel ouvert. Kid Scientist est le responsable de la méga-corporation qui récolte le minerai et il n’a qu’un seul mot à la bouche : extraction !

D’un autre côté, il y a Stretch. Stretch est un robot qui a une énorme fibre écologique et qui déteste la poubelle géante qu’est devenue cette planète. C’est vous qui contrôlez Stretch.

Vous allez vous déplacer de tableau en tableau (il y a un total de 24 niveaux), récupérer des boulons, sauter de plateforme en plateforme, combattre des robots hostiles, sauter sur des robots volants pour aller plus haut, éviter de prendre un bain de lave ou d’acide pour atteindre finalement la fin du niveau. Selon votre performance, vous recevez de 0 à 3 gros écrous.

L’accès aux niveaux suivants dépend du nombre de gros écrous que vous avez obtenu. Si ce n’est pas assez, il faudra forcément refaire un niveau dont le résultat n’est pas satisfaisant.

Tous les tableaux ne se ressemblent pas. Par exemple, dans certains niveaux, vous vous trouvez dans une zone où le niveau d’acide ou de lave monte rapidement. Vous devez vous dépêcher, sauter, grimper des échelles, sauter puis sauter encore, échelle, sauter, échelle, etc et tout cela en courant et récupérant les boulons pour atteindre la sortie avant de vous faire rattraper par l’acide.

Quelques points autour du jeu

Je ne suis pas arrivé jusqu’à ce point là de StretchBot, mais il semble qu’il y ait la possibilité d’améliorer votre robot. Je suppose que ça dépend du nombre de boulons que vous avez récupéré !?

Un élément important du jeu, c’est le temps. Que ce soit dans les niveaux habituels ou dans les niveaux où un liquide dangereux monte, vous avez toujours un compteur et si vous arrivez en retard au point d’arrivé, c’est perdu et vous n’avez qu’un seul choix, recommencer !

Pour l’intégration des éléments Steam. Vous pouvez retrouver dans StretchBot les succès et la possibilité de faire des copies écran, quand aux cartes, ce n’est pas pour maintenant. Notez que le jeu est traduit dans 4 langues, dont le français. Merci. Je tiens tout de même à préciser que le traduction est très très mauvaise, parfois, c’est même difficile à comprendre !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est bien fait et je suis persuadé qu’il va ravir tous les amateurs (les petits comme les grands) de jeux de plateformes. De mon côté, et ça n’a rien de nouveau, je suis une brêle dans ces jeux là.

Alors ? Bien évidemment que je vous conseille d’acheter StretchBot dans la boutique de Steam. Ça me semble un investissement correct qui va vous apporter plusieurs longues heures d’amusement.

StretchBot est disponible depuis le 5 février 2020 sur Steam (Microsoft Windows et Mac) et sur les plateformes mobiles (Android et iOS).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]