Slay the Spire est un jeu de cartes de combats développé et publié par le studio Mega Crit Games.

C’est la première réalisation du studio et franchement, pour une première fois, c’est une réussite dans tous les sens du terme.

Pour la catégorisation, le studio a indiqué que c’est un « jeu de stratégie ». Je suis entièrement d’accord et je suis même plus précis puisque j’ai retenu « jeu de cartes de combat » qui est une sous-catégorie de « jeu de stratégie ».

Vous voyez en quoi consiste ce genre de jeu, vous avez des cartes d’attaque, de défense et d’autres et votre objectif est d’éliminer vos adversaires en utilisant vos cartes tout en restant vivant.

Introduction à Slay the Spire

Au commencement du jeu, la première fois, vous avez accès qu’à un seul personnage parmi quatre (il faudra bien évidemment débloquer les autres). C’est le « soldat de fer », vous avez 80 points de vie, 99 pièces d’or et une relique qui vous permet de récupérer 6 point de vie à la fin de chaque combat (niveau où il y a un combat, je suppose).

Vous avez le choix entre plusieurs trajets pour commencer et une fois un de ceux-ci choisi, vous allez alterner entre des combats contre des ennemis, des marchands, des trésors, des repos, des combats contre des petits chefs ou … des surprises.

Pour les combats, c’est du tour par tour. Vous avez trois actions (vous pouvez jouer des cartes nécessitant 0 action ou bien de 1 à 3 selon la puissance de vos cartes) et une fois que vous avez consommé vos points (en défense ou en attaque), c’est au tour de votre ou vos ennemis. Attention, vos points de vie ne remontent pas à 80 à chaque fin de combat.

Chez le marchand, vous pouvez acquérir des cartes ou des objets magiques (en utilisant votre or). Dans la case repos, soit vous regagnez des points de vie, soit vous améliorez une de vos cartes. Dans la case trésor, vous avez un coffre avec de l’or, une carte et un objet magique.

Quelques points autour du jeu

Les objets magiques peuvent être une potion (genre de soin, d’attaque, etc), un objet magique ou une relique. Pour les reliques, j’en ai obtenu plusieurs comme un sac qui me permettait d’avoir plusieurs potions supplémentaires à ma ceinture ou bien la botte qui me permettait de passer toutes mes attaques faisant moins de 4 dégâts à 5 !

Les autres personnages, ceux qui ne sont pas accessibles au tout début, vous donneront accès à d’autres jeux de cartes, ce sera donc des manières différentes de jouer avec chacun d’entre eux.

Pour les éléments Steam, les succès, les cartes et les copies écran sont fonctionnels. Slay the Spire est traduits dans 17 langues, dont le français. Merci.

Notez que le studio a laissé la possibilité aux joueurs de créer des modules, il y a ainsi une centaine de personnages supplémentaires avec leurs cartes spécifiques, potions, reliques… C’est tout simplement génial !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est un « must have » comme dirait je ne sais plus qui. Tout est bien fait dedans et il y a des heures et des heures de jeu en perspective, c’est impossible de s’ennuyer.

Alors, bien évidemment, je vous encourage à acquérir Slay the Spire dans la boutique de Steam dès maintenant, vous n’allez pas le regretter, je vous assure !

Slay the Spire est disponible depuis le 23 janvier 2019 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]