Islanders est un jeu de simulation développé et publié par le studio allemand GrizzlyGames.

C’est le second jeu du studio GrizzlyGames sur Steam, le premier (que je n’ai pas eu l’occasion de tester) est Superflight (sorti le 9 novembre 2017) où vous contrôlez une personne équipée d’une combinaison ailée.

Pour la catégorisation, le studio classe Islanders comme un « jeu de stratégie minimaliste ». Je suis d’accord avec le terme « minimaliste » mais beaucoup moins avec « jeu de stratégie ». Pour moi, Islanders est un « jeu de simulation de ville minimaliste ». En effet, votre objectif est de développer une ville en respectant des contraintes et en atteignant des objectifs.

Introduction à Islanders

Il n’y a pas d’histoire dans le jeu. Chaque nouveau niveau est une nouvelle île bien souvent plus grande et parfois sous forme d’archipel. Vous avez un objectif en terme de points pour passer à l’île suivante tout en sachant que ça ne remet pas le compteur de points à zéro d’être sur une nouvelle île, vous continuez juste la progression.

Donc, lorsque vous commencez pour la première fois, vous êtes sur la petite île et Islanders vous propose deux métiers (je suppose que le choix est aléatoire) comme, par exemple, pêcheur ou fermier.

Avec chaque métier vous avez un bâtiment principal (pour le fermier, c’est le moulin), des bâtiments secondaires (des fermes) et les autres (des champs). Vous devez positionner l’ensemble sur le terrain (mais aussi les bâtiments les uns par rapport aux autres) de façon à maximiser les points. N’oubliez pas, l’objectif est d’atteindre un certain nombre de points pour passer à l’île suivante.

Une fois que vous avez positionné tous les bâtiments, vous avez de nouveau le choix entre deux métiers. Cette fois-ci, vous allez retrouver dans le métier choisi des bâtiments secondaires ou autres provenant de vos précédents métiers … en plus.

Quelques points autour du jeu

Facile, vous allez me dire ! Passionnant je vais vous répondre ! Certains bâtiments ne se supportent pas les uns les autres. Par exemple, vous ne pouvez pas mettre deux pêcheurs côte à côte, ils passent leur temps à s’affronter et vous perdez plus de points que vous en gagnez. Par contre, à partir du moment où ils ne sont plus visible l’un l’autre, c’est bon… et ainsi de suite avec de nombreux bâtiments parfois provenant de métiers différents.

GrizzlyGames est un petit studio et ils n’ont pas le temps de travailler sur plusieurs projets à la fois, mais, les gars, ça serait extraordinaire de faire une extension (un DLC) pour Islanders. Ça serait bien de rajouter de nouveaux métiers, de nouvelles idées comme pourquoi pas, un centre de recherche pour débloquer des métiers supplémentaires, des centres de loisirs, des … des … bon, je m’égare, mais vous voyez, hein !

Pour les éléments Steam, le jeu compte des succès et des copies écran, je ne doute pas que les cartes vont suivre bientôt. Pour la traduction, le jeu est disponible dans 12 langues différentes, dont le français. Merci !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est une perle rare dans une immensité de jeux qui sortent tous les jours. Tout est bien fait, tout est bon, tout est excellent ici.

Alors, comme vous l’avez compris, je vous encourage à acheter tout de suite Islanders dans la boutique de Steam… en plus, à moins de 5 euros, il y a aucune raison de se priver !

Islanders est disponible depuis le 4 avril 2019 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]