Necronator: Dead Wrong est un jeu de cartes de combat développé par le studio indonésien Toge Productions et publié par Modern Wolf.

Vous connaissez tous le studio Toge Productions si vous suivez régulièrement Graal.fr ! J’ai eu l’occasion de tester plusieurs de leurs jeux et que ce soit au niveau du développement ou de la publication, ils assurent ! Quand à l’éditeur Modern Wolf, Necronator: Dead Wrong est le premier jeu de leur part que je teste et j’adore ! J’ai fait quelques actualités sur leurs prochaines publications, ça promet et je les attend avec impatience.

Pour la catégorisation de Necronator: Dead Wrong, j’ai retenu le « jeu de cartes de combat en temps réel ». Attention, beaucoup de jeux avec des cartes de combat mettent en scène deux joueurs (vous et l’ordinateur ou un autre joueur) qui s’affrontent. Ici, vos cartes de combat servent à « donner des ordres »… bon, je vous explique cela un peu plus loin.

Je tiens à préciser que lorsque j’ai joué à Necronator: Dead Wrong, il était encore en accès anticipé… et, ça ne change rien sur ce que j’en pense, le jeu est tout simplement génial !

Introduction à Necronator: Dead Wrong

La première campagne vous fait jouer le capitaine « Numéro 7 ». « Numéro 7 » est un chevalier de la mort et il vient juste de sortir diplômé de l’Académie des morts-vivants. Pour ceux qui ne connaissent pas cette université, c’est l’endroit où vont les méchants qui veulent conquérir le monde.

Pour commencer, vous avez un jeu de cartes et une relique. La relique vous apporte des bonus, pendant votre campagne, vous allez en découvrir d’autres et les bonus s’ajouteront.

Dans votre progression pour dominer le monde, les batailles dominent (j’en parle ensuite), mais il y a aussi des coffres, des marchands, des zones de repos ou d’amélioration (vous choisissez) et le point d’interrogation qui est un évènement aléatoire.

Laissez moi vous parler des batailles qui sont le coeur de Necronator: Dead Wrong.

Pour chaque bataille, votre portail apparaît pas loin d’un village et vous devez détruire le chateau ennemi (des vivants, je vous rappelle que vous jouez les morts vivants). Attention, votre portail a des points de vie, si jamais les ennemis le détruisent, c’est perdu !

Votre portail génère rapidement des points de mana. Avec ces points, vous pouvez utiliser vos cartes… soit en invoquant des soldats (infanterie, archer, champions, etc), soit en lançant des cartes de sortilèges ou soit en utilisant des cartes de support.

Quelques points autour du jeu

En progressant dans la campagne, vous allez tomber ensuite sur des zones où il y a plusieurs chemins pour atteindre le chateau.

Rapidement, sur les terrains, vous allez avoir des tours de défense, une puis deux. Ces tours, il faut les prendre. Une fois que vous avez pris une tour, celle-ci se met à générer de la mana supplémentaire. Etrangement, les humains ne cherchent pas à reprendre ces tours (peut être parce que c’est la version en accès anticipé).

Dans les récompenses après une victoire, vous pouvez avoir des âmes (elles servent à acheter des cartes chez le marchand) et / ou une relique supplémentaire et / ou une carte à choisir ou une donnée directement.

Comme je l’ai bien précisé, Necronator: Dead Wrong est en accès anticipé, les succès et les cartes ne sont pas encore activés… mais ça ne serait tarder. Le jeu est déjà disponible dans six langues différentes, dont le français. Merci !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est génial que ce soit le graphisme, les idées, la programmation ou la jouabilité, c’est du bon boulot. Je suis persuadé que ça va donner, une fois terminé, un jeu exceptionnel !

Alors ? Bien évidemment que je vous encourage à acheter Necronator: Dead Wrong dans la boutique de Steam. Si vous aimez les jeux de carte et que vous avez envie de conquérir le monde, en voici enfin l’occasion !

Necronator: Dead Wrong est disponible depuis le 13 février 2020 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows) et pour fin 2020, il sera possible de jouer à la version finale du jeu.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]