Voici l’occasion de découvrir une autre profession dans le monde des jeux vidéo, celui des éditeurs de jeux. Zeppelin Entertainment est un nouvel acteur dans ce métier (British Gangsters est son premier jeu) et il a accepté de répondre à toutes mes questions. Merci.

Graal : Bonjour Sébastien. Vous êtes un éditeur indépendant français de jeux vidéo sous le nom de Zeppelin Entertainment. Le premier jeu que vous avez publié a été principalement développé par le studio français Blackpixel et c’est « British Gangsters » qui est sorti en décembre 2019.

Quatre mois après la sortie de « British Gangsters », quel est votre bilan sur ce jeu ?

Sébastien Lasserre : Etre allé au bout du projet, c’est déjà une satisfaction mais sans budget communication c’est difficile d’avoir une visibilité. Il me reste quelques leviers à activer pour ce jeu, la sortie sur Orange Mobile prévue en juin, la possibilité d’avoir un influenceur peut-être, et la sortie en Chine dans le courant de l’année. Il est encore un peu tôt.

Graal : Y a t-il des choses que vous regrettez d’avoir fait ? ou non ?

Sébastien Lasserre : Pleins ! La liste serait trop longue ! De ne pas avoir consacré ne serait-ce que 5000€ du budget dans la communication, et d’avoir fait trop confiance au deuxième studio (que je ne nommerai pas) qui a bossé sur le projet et qui n’était pas très sérieux…

Graal : Votre prochain jeu s’appelle « Mad Wheels Squad », vous pouvez nous en dire plus dessus ?

Sébastien Lasserre : C’est un projet plus ambitieux avec un jeu PC et console adapté librement d’un comic dont je suis l’auteur. C’est un jeu de voiture type arcade, fun et cool inspiré par le cinéma des années 70’s et 80’s. La démo sera disponible cet été. Vous pouvez suivre le projet sur Facebook : https://www.facebook.com/Mad-Wheels-Squad-111514247160480/

Graal : Quelles sont les raisons qui vous ont amené à devenir un éditeur de jeux vidéo ?

Sébastien Lasserre : Envie de raconter des histoires, l’envie aussi de rendre hommage aux héros de mon enfance. C’est aussi la possibilité de synthétiser mes passions nombreuses dans un projet de jeu vidéo (les voitures, le cinéma, etc..)

Graal : Avez-vous quelques conseils à donner, en tant qu’éditeur, aux jeunes studios français indépendants sur la communication à avoir autour de leur premier jeu ?

Sébastien Lasserre : Il est important d’avoir un budget et bien préparer en amont le benchmark.

Graal : Merci pour les réponses, Sébastien.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]